• h&h koeln 2012-2

    La présentation des stands avec toutes les nouveautés est aussi soignée pour que les clients s’arrêtent et soient intéressés. Il faut attraper le regard du professionnel pour le convaincre à rentrer ses marchandises et non celles du fabricant-concurrent … logique non ?

    Et cette tactique peut donner un stand habillé avec beaucoup de minimalisme et ne montrer que les nouveautés sans chichis aussi bien que le stand peut être chargé et opulent ou reproduire une chambre comme vous en rêvez d’avoir chez vous. Certains montrent beaucoup de modèles finis, d’autres non ; certains habillent leur stand avec des accessoires, d’autres non.

    J’ai particulièrement aimé :

    11 pres.jpg

    Et ci-dessous : admirez la présentation des rubans et galons cousus en robe sur le mannequin ou sur des sucettes géantes ou en forme de fleurs dans un vase. Les aiguilles à tricoter (nouvelles colorées en bois chez KnitPro) simplement fixées sur le mur.

    12 pres ruban.jpg

    Pour présenter les pelotes de laine … beaucoup de variété aussi !

    13 pres.jpg

    le stand de Prym était comme habituellement très ouvert avec quelques murs remplis des nouveautés (je vous en parlerais dans un autre message) avec un coin pour la démonstration (non pas moi !), un coin pour les informations à donner, quelques tables avec des petits biscuits au chocolat (mmmmm) et surtout beaucoup de représentants pour accueillir les clients.
    Le caddy en carton contient la Prym-Box (catalogue complet de plusieurs centaines de références) et à la fin de la journée l’on voyait déambuler bien des caddies… 
    J

    14 pes prym.jpg

    La présentation des nouveaux tissus se fait tout aussi bien sur un mannequin, avec des modèles cousues finies, que sur une étagère, une chaise ou un banc. Le principal est que l’on puisse toucher et bien voir les dessins. J’aimais bien le panneau avec les petites filles à habiller (souvenez-vous de votre jeunesse ou l’on l’habillait en papier et carton de différentes tenues).

    Il y a aussi bien des couleurs vives, que des coloris pastels et tendres ; beaucoup de motifs de fleurs (le liberty restera encore un peu !) et bien des dessins ‘rétros’ ; souvent coordonnés avec des tissus à lignes, ronds ou carrés.

    15 tissus.jpg

    J’ai eu l’impression que Noël sera moins rouge-vif et plus bordeaux et avec un vert plus clair (j’adore le petit elfe qui danse !)

    16 tissus.jpg

    Et il ne faut surtout pas oublier les shows qui se répètent plusieurs fois dans la journée pour présenter les nouvelles laines et matières ! Il y a eu une année ou l’on faisait aussi un défilé musical à l’AeF, mais ils n’ont pas répété ; dommage ! Car moi j’aime bien de voir les tricots sur mannequins qui bougent et virevoltent et sautent afin de voir si ça tient bien, même si elles ont quelques tailles en moins que moi. C’est quand même plus réel.

    Celui avec les tissus de chez Coats, cousus en pyjamas était bien fait !

    17 show.jpg

    18 show.jpg

    Le défilé de Prym était axé sur les nouveaux sacs de couture en cuir (rouge et beige au lieu de simplement noir) et elles en sortaient plusieurs anses et fermoirs pour sac (toute une nouvelle collection !) pour revenir avec les sacs faits dans chaque thème : les années ‘seventies’, color blocking, glamour et country. Sur le thème ‘handmade’ il y avait chaque fois la mitaine faite en harmonie avec le sac.

    19 show prym.jpg

    Au niveau des laines j’ai eu quatre grands coups de cœur et une envie (très grande) de tricoter et de travailler ces fils.

    Il y a tout d’abord ma marque préférée : Malabrigo (Uruguay) qui nous montre un fil alpaca-soie (2ply, donc fin pour tricot-dentelle !) dans leur gamme typique de couleurs sublimes.

    C’est un fil d’une grande douceur, d’une belle régularité, ça donne un point tellement beau et régulier… vite vite vite, qu’il soit mis en magasin par ici !!!

    20 coeur.jpg

    Le deuxième c’est d’une marque que je ne connaissais pas, Lamana (firme allemande avec laines du Pérou), et dont je ne sais pas du tout s’il va être en vente en Belgique ou en France, mais je l’espère du fond du cœur, car ils ont réussi à faire un fil qui a la même structure duveteuse que le mohair mais en 100% alpaca ; ça ne gratouille pas, ç’est doux, c’est dans de belles couleurs

    21 coeur.jpg

    et puis une découverte d’une marque Danoise : Hjertegarn dont j’ai aimé le mélange bambou-coton avec des petits tricots enfants adorables! Et oui le cœur de la grand-mère a parlé… cliquez sur ‘Designs et puis sur design-baby’ pour comprendre ce qui me fait fondre…

     

    22 coeur.jpg

    et puis comme quatrième

    une nouvelle laine de Zealana qui est un mélange mérinos, chashmere et possum. Ils présentaient une petite pochette pour y glisser des cartes de visites et voilà les miennes qui sont bien au chaud.

    23 coeur.jpg

    Tiens, mais le possum,  c’est une bestiole à fourrure … un peu de recherches et je trouve que le possum (pas à confondre avec l’opossum de l’Amérique du Nord) est un marsupial qui pour la faune et flore de la New Zealand est tout simplement un désastre écologique ! La petite bête a été introduite depuis l’Australie fin du 19ième siècle. Faute d’y avoir des prédateurs naturels, la population actuelle est estimée à quelques 50 millions … ! Ils causent des dégâts à l’écosystème en mangeant les œufs et petits des oiseaux et petits invertébrés et les fruits et plantes. Donc voilà pour la petite histoire. Sa fourrure doit être « plumé » manuellement car la machine briserait les fibres creuses et comme elles sont courtes, elles doivent impérativement être mélangés avec une laine comme la mérinos pour pouvoir la tricoter ou crocheter. Elle donne alors un fil d’une qualité au niveau chaleur plus grande et plus performante que la mérinos ou cashmere simple ; en plus, il paraît qu’elle ne boulochera jamais !

    Tout ça pour vous dire que cette nouvelle laine, un mélange de cashmere, mérinos et possum, est magnifique.

    2012-03-261.jpg

    Et pour finir le récit du salon H&H Cologne …

    une découverte chez Venne des Pays-Bas   

    avec une très belle présentation au mur et une toute petite chose sur la table :

    Des tricots en mini mini mini … des vêtements pour toutes petites poupées, qui se trouvent dans les maisons miniatures.

    Voyez comme c’est joli !!!

     

    24 mini tricot.jpg

    Ça m’épate qu’on arrive à tricoter avec un fil pas plus gros que le fil à coudre… c’est comme les tricots de Althea Chrome (qui a été la tricoteuse pour Coraline cliquez    ici      et      ici      pour en savoir plus sur ce film si jamais vous ne l’avez pas vu) 

     

    Un avantage certain, c’est que pour ce type de tricot, le stock de fils et d’aiguilles prend beaucoup moins de place J.

    bonne journée!!!!

     

     

    Pin it! Print comments 9 commentaires
  • initiative

    voilà une initiative trouvé chez vanessa (tricoter à montréal) et dont l'idée me plait !

    de quoi s'agit-il ?

    de ceci:

    "Après le succès rencontré par la précédente initiative pour sauver un million d’arbres en Allemagne, nous avons lancé l’opération Blog zéro Carbone (clicclic):
    une grande opération de reboisement par et pour la blogosphère. En collaboration avec I plant a tree, nous vous proposons en effet de compenser les émissions de CO2 de votre blog en plantant un arbre."

    bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

    Je participe donc ...

     

    et vous ?

     

     

    Pin it! Print comments 1 commentaire
  • h&h koeln 2012-1

    Les tendances …

    Voici un peu plus à raconter sur les tendances pour la prochaine saison froide de sorte à ce que vous puissiez vous tricoter les petits vêtements adéquats afin d’être au top de la mode.

    Les photos ont toutes été prises à Cologne (l’offre et le choix des modèles y étaient plus grande qu’à Paris…).

    Beaucoup de laines donnant du volume au niveau des froufrous, dentelles, pompons ronds ou obliques (encore et toujours…), franges, dentelles,
     bref  ces fils que vous tricotez sur quelques mailles pour faire un « boa » et ceci dans toutes les couleurs.
     Personnellement je n’aime pas ces fils, elles ne sont pas vraiment mon dada, puisque … juste une écharpe étroite à faire ou –déjà mieux- à ajouter à un bord ou pour un détail dans un ‘vrai’ tricot. Mais il y a une grande clientèle avide de ces fils, et donc un choix en conséquence, aussi bien en couleurs qu’en formes de volants et volumes à obtenir.
    Les seules pelotes qui m’ont plu sont la ‘flower-four seasons’ de Gründl qui est un fil normal à tricoter mais avec tous les x cm une petite fleur formée par des boucles
    et puis me plait aussi : tous les fils bouclettes comme on en avait tellement il y a xxx années. Comme vous voyez, je préfère de loin les fils avec lesquels on peut tricoter un pull ou autre vêtement et qui n’ont pas ces volants ‘flamenco’ typiques.

     

    1.jpg

    Beaucoup de tricots dans des grosses laines et donc avec des grosses mailles et vite tricotés avec des grosses aiguilles : c’est bon pour un gilet ou bonnet, mais la robe … je passe et même le mannequin le plus fin parait un peu trop dodue  … je ne m’imagine pas dans une taille ‘légèrement’ plus grande … J .

    Mais ces fils, mélangés avec une laine fine dans un même tricot : ça me plait assez bien. On obtient aussi beaucoup de structure et relief et ainsi, cela reste léger et portable pour des tailles > 34, euh … >>> 38.

    2.jpg

    On mélange encore tricot et crochet dans une pièce, que ce soit pour des parties du corps ou des manches ou pour un bord avec un beau fini en mailles serrées, brides ou point d’écrevisse.

    On joue avec les mailles envers et endroit, mélangées dans des dessins simples ou plus complexes.
    On fait des noppes, câbles, torsades, troutrous, et même tout alterné dans un même tricot.
    On rajoute des détails dans une autre matière comme par exemple une ceinture en ruban satin (mat<->brillance) - les tailles sont souvent accentuées ; on retrouve des pinces ou des attaches avec lesquelles on ferme des châles sur un col en décoration sur le revers.

    & puis comme déjà mentionné, beaucoup de robes en tricot.
    Je ne suis pas fan : ça bouge, ça s’étire, ça ‘grossit’ … mais ça doit être bien chaud !

    3.jpg

    Au niveau des couleurs …

    Énormément de pelotes en couleurs dégradées ou changeants. La laine à chaussettes d’il y a plusieurs années a fait son évolution et maintenant il y en a dans quasi toutes les marques (exception –bizarrement- pour quelques marques qui stagnent dans leur souvenirs et restent éternellement classique).
    Donc plus de raison d’acheter uniquement la chère Noro, mais allez voire chez d’autres marques.
    Les dégradés sont très subtils ou très marqués, pour tous les gouts ; dans une couleur ou deux, ou avec une dizaine de couleurs ; un long dégradé ou non, de sorte à tricoter beaucoup de mailles et rangs ou pas dans une même couleur. Les tricots se font aussi bien à l’horizontal que vertical, et le jeu des lignes est différent à chaque fois. Là il y a moyen de personnaliser son tricot et de ne pas faire à l’identique du modèle original, ce qui me plaît !

    Aussi beaucoup de jacquard ou intarsia à tricoter. Mélanger les couleurs pour obtenir des dessins nordiques ou autre … les adeptes pourront tricoter et tricoter et tricoter …

    4.jpg

    Il y a une tendance vers le ‘orange-rougebrique-tangerine’ : elle est présente dans la plupart des marques, mais on retrouve aussi les couleurs de chasse (tous les verts).

    5.jpg

    & les classiques « gris » mais agrémenté avec un détail coloré, que ce soit une fine écharpe ou broche-fleur ou autre. Aussi du blanc cassé & noir = du classique toujours apprécié, mais je n’ai pas vraiment vu du blanc pur blanc.

    6.jpg

    Ça c’est le choix plutôt ‘sage’ mais il y a aussi un autre choix à faire :
    le « color-blocking »

     et là on y va au niveau des couleurs flashy-vibrant-neon !

    Attention, mettez vos lunettes de soleil J

    7.jpg

    Vous remarquerez peut-être qu’il y a aussi du bling-bling dans les laines :
    ou bien c’est carrément tout en or et argent, mais bien plus souvent c’est très subtil : un petit fil brillant par ci par là intégré dans la laine, ou bien des paillettes ; mais attention ces laines ne sont pas données au niveau du prix… c’est plutôt à réserver pour un bord de gilet, un col, un détail du vêtement.

    & si ce n’est pas l’argent ou l’or, c’est parce que la soie se mélange de plus en plus dans les fibres pour donner une douceur et une brillance éclatante à la matière à travailler. Un délice à toucher !!!

    8.jpg

    Les chaussettes se tricotent avec beaucoup plus de dessins dans les mailles que l’an passé : des torsades pour chauffer vos petits pieds !

    Et puis aussi un tricot transversal : on ne tricote pas toujours haut-bas ou pointe-haut mais aussi en partant d’un côté. Ça va swinguer dans vos mains et les aiguilles mais aussi sur vos deux extrémités en bas … J J J

    9.jpg

    Pour finir
    un montage de photos rayon enfant …
    remarquez les petits boutons du gilet : tous différents !
    Je viens de le faire dans un gilet pour Q (faute d’avoir tous les mêmes en stock)
    et bien,  cela se voyait aussi sur le salon : même format mais différent dessin dans une seule pièce tricotée.  Donc s’il vous reste quelques boutons différents mais pas assez pour un seul projet … n’hésitez plus !

    10.jpg

    Bonne journée et la suite du reportage du salon H&H dans les prochains jours … car il y a encore des trucs à montrer !

    PS : si quelqu’un veut savoir de quelle marque est quelle laine dans un des montages de mes photos, suffit de cliquer à gauche ‘contact me’ pour le demander en spécifiant quoi et où.

     

    Pin it! Print comments 15 commentaires
  • nouveautés ...

    un blog qui a dormi pendant une bonne semaine … j’espère que vous n’en avez pas faite autant J

    Super occupée ces derniers jours :
    d’abord Creativa Bruxelles  comme raconté dans mon précédent message,
    pour ensuite aller vers le SMAC, salon pour professionnels à Paris ou les fabricants présentent, surtout au niveau de l’art du fil, toutes les nouveautés aux grossistes et professionnels et ou je présentais les nouveautés Prym – je vous en parlerai bientôt.

    Et puis direction Cologne pour le H&H, même type de salon, mais en giga-grand avec encore plus de fabricants internationaux.

    Et entretemps un peu de baby-sitting pour Q qui est tout simplement adorable et dont je ne me lasse pas de le regarder et câliner … que du bonheur !!!

    Commençons par mon weekend à Paris.

     

    IMG_7374.JPG

    Je suis arrivée un jour en avance pour voir l’exposition sur Marc Jacobs-Louis Vuitton au musée des Arts Décoratifs près du Louvre et qui donne un bel échantillon du talent de celui qui est directeur artistique depuis 15 ans pour un nom qui est synonyme de malles de voyage et valises.

    Voyez ces deux sites    Vogue   et le Musée pour plus de détails, car photos interdites (à part discrètement… oups !)

    vuit1.jpg

    vuit2.jpg

    vuit3.jpg

    J’ai été enchantée de voir ces belles créations, aussi bien les objets « vieux » que les dernières nouveautés. C’est une expo qui vaut le détour.

    Néanmoins, je vous conseille de réserver votre ticket d’entrée, car sinon vous serez dans la queue ...

     

    Puis parlons un peu de ce qui sera la tendance dans le textile dans les prochaines saisons.

    Restons un peu dans la même ‘branche’ …
     j’ai vu beaucoup de sacs tricotés, crochetés, feutrés avec rajoute de perles, cuir, décorations ou confectionné avec une laine qui donne une « structure ».

    sacs.jpg

    De belles broderies, beaucoup plus de laine sur canevas me semblait-il, et j’ai aimé la broderie dont le dessin continue dans le cadre. Le demi-point sur le mannequin et sa jupette – grandeur nature - était superbe !

    broderie.jpg

    Beaucoup de couleurs dans les boutons, beaucoup de formes, des petits comme des très grands,
    et des modèles de colliers ou les boutons sont allègrement ajoutés aux perles.

    boutons.jpg

    Je signale que Prym a maintenant aussi toute une gamme de boutons dans sa collection, et certains sont déjà – en tête – sur un petit gilet …

    Un beau catalogue est lancé dont voici quelques images

    boutons prym.jpg

    La suite lundi avec des pulls et des pulls et des pulls

    car le tricot et le crochet est de plus en plus IN

    pour notre joie à toutes, je suppose J

     

     

     

     

     

    Pin it! Print comments 6 commentaires
  • creativa bxl 2012 bis

     

    quick, in a hurry,
     a little review of my impressions of Creativa before I’m going to Paris tomorrow for a trade show for crafts and creative activities, only for professional retailers, where I’ll do some demonstrations.

     

    I saw some new shops at Creativa in the textile section, a few with new kind of fabrics like “fake leather and plastics”, not too much people (bad for the shops but good for the visitors who have plenty place…) and a total new corner especially for artists and artisans.

    Here a view of colors in stands

    2012-03-16.jpg

    a few of the many many artisans

    2012-03-161.jpg

    Some shops : Kaleidoscope from Brussels with gorgeous wools, Anny Boutique with Christian – Betty was absent for illness – hope she’ll get soon better, Gobelin little patchwork shop from Brugge always present at Creativa, Carol from Quiltmania … and so many others, couldn’t get them all  in my camera… 

    2012-03-163.jpg

    & some of my stuff brought home … I can’t help it!!!!

    The yarn is a mix of cotton, cashmere and silk found at Kaleidoscope … soooooo nice to touch, will surely be heaven to knit J, the red fabric is fake suede, the little wooden stuff is to make a special album (guess for who’s pic’s…) and a pattern of a cute overall (yeah for the same boy)

    creativa achats.jpg

    Till next week !!!

     

    Pin it! Print comments 7 commentaires
  • creativa bxl 2012

     

    Who is expecting a big exhibition at Creativa from our members quilts will be disappointed… we had only 12 meters … place for seven quilts.

    Plus that our stand is wide open. We have three meters depth which would be great for someone to show items like sculptures but quilts are hanging on a wall.

    We didn’t get side walls.

    We didn’t get an “iron armature” round the stand to hang up the light spots or to hang some quilts on too …

    So those seven quilts having spots just on their top … does not make grate pictures!

    The organization changed also our place in the hall and the size of the stand … in the last days ! They did it as well for a lot of other shop owners !

    here some views

    stand 1.JPG

    stand 2.JPG

    stand 3.JPG

    Surprisingly the organization does not understand that the association has so much more to offer to their visitors … uncomprehensible…

    Nevertheless: enjoy your venue to Creativa, have a lot of fun, and come say hello to our volunteers at H15 
    and to me Friday late afternoon-evening
    J

     

     

    Pin it! Print comments 4 commentaires
  • gilet opal pour Q

    voilà un petit WIP qui est fini; un gilet – presque un petit manteau – pour Q.

     Encore un peu trop grand, mais comme il pousse vite, il vaut mieux prévoir une taille au-dessus, sinon il ne le mettrait que deux ou trois fois J

    Je me souviens avec ma fille, il y a ‘longtemps’, que la phase où l’on retourne les bords des manches est relativement plus courte que la phase ou les manches sont de bonne longueur !

    J’avais pris de la laine à chaussettes (teint main – handgefarbt – enfin teint quand même dans une usine, mais teint de façon à obtenir un dessin flou et non structuré comme dans la plupart des laines à chaussettes).
    Je disais donc, que j’avais pris de la laine à chaussettes de la marque OPAL, très connue en Allemagne, un peu moins chez nous ou Regia prend la belle part du gâteau dans ce type de laines.

    Avec un modèle de Drops : je l’avais dans un petit bouquin, mais il se trouve aussi sur internet (clic ici).

     

    1quentin.jpg

    Avec quelques adaptations bien sûr, par nécessité et par envie.

    D’abord le patron : il se tricote en deux parties en partant à chaque fois à la manche, on rajoute les mailles d’un côté pour avoir le dos que l’on tricote à moitié, et on rajoute de l’autre côté les mailles pour le devant. Mais ici, sur le devant, au lieu d’augmenter les mailles d’un coup, on augmente à deux mailles du bord, de sorte à obtenir un « coin » (comme les châles en triangle avec augmentations au milieu).
    Le dessin vous montre mieux ce que je veux dire …
    Et cela, il faut donc le faire encore une fois pour l’autre manche & partie-du-corps et l’on ferme et connecte les deux parties par une couture au milieu du dos.
    D'après les explications, il ne faut pas le tricoter en vis-à-vis, car c’est au point mousse et l’on utilisera donc une partie à l’envers.
    Je pense donc comme avec la lecture du modèle que c’est bon puisque le point mousse est recto-verso….

    2quentin.jpg

    Que nenni !
    Les augmentations du ‘coin’ sur le devant sont différentes d’aspect quand on retourne le travail. Donc j’ai un devant gauche différent du droit, même si il faut un œil vif pour le voir !

    On poursuit avec  … une opération 'camouflage' :  j’ai crocheté deux chainettes dans les petits ‘trous’ des augmentations sur le bon côté des deux parties, et maintenant ça passe ; c’est nettement plus joli. En plus, ça met l'accent sur cette augmentation en coin et j'aime beaucoup.

    3quentin.jpg

    Alors les autres adaptations : le bord en dessous.
    Le point mousse il a tendance à s’élargir et à être assez mou, j’ai donc fait un bord en côtes 1/1 pour resserrer un peu le dessous. Comme une petit bout, ça bouge tout le temps, je préfère que les pulls ou gilets restent un peu en place…

    J’ai aussi rajouté un petit col, car c’était plus ouvert que je ne m’imaginais (pourtant la photo est claire et aurait dû me mettre la puce à l’oreille  Verrast ).
    Le col est tricoté tout d’abord avec quelques rangs en côtes 1/1 pour resserrer et puis quelques rangs en point mousse pour qu'il s'ouvre bien sur les épaules.

    Comme je disais, les bords en point mousse se donnent et vivent leur propre vie … et j’ai donc fini avec un rang au crochet : le point d’écrevisse en partant sur le bord du devant gauche, autour du col, et retour sur l’autre côté avant.

    Et puis les boutons : comme j’en comptais déjà un de plus que le modèle original pour bien refermer la base (donc cinq au total au lieu des quatres du modèle original), j’avais choisi cinq petites têtes coquines.
    Mais avec le bord en côtes tricoté en plus, il me fallait un sixième bouton. Sans avoir à courir au magasin, en voulant faire quand même avec ce que j'ai en stock (qui est toujours immense Lachen )  il m’en restait un - par chance - du même format (du tricot de son nid-d’ange), de la même couleur, mais avec une tête de nounours. 
    C’est donc un nounours qui vient se placer bien au milieu des gamins espiègles pour rendre le gilet un peu plus coquin.

    4quentin.jpg

    Et puis il faut qu’il sache qu’il est très spécial … donc une belle étiquette qui dit tout !

    5quentin.jpg

    Voilà la petite histoire du tricot du gilet Opal pour Q.

    Bonne journée !

     

    Pin it! Print comments 8 commentaires
  • colors...

    It’s still early in the season, I know, it can be freezing cold as it can also be sunny and a little warmer,
     and Eastern is one of the perfect excuses to decorate my interior with some bright vivid touches.

    So I took all my little bunnies out of the box…

    2012-03-09.jpg

    And my collection of little chicken, make them dancing again …

    2012-03-091.jpg

    And my little grandson Q   is   already    six    months …
    and enjoying the colors of my little chicken run
    J

    deja 6 mois.jpg

    Have a nice weekend!

     

    PS :   I’ll be at Creativa, not for Prym or my book, but at the stand of Belgian Quilters Association on Friday evening ! More about this on Wednesday evening, day before opening of Creativa Brussels.

     

    Pin it! Print comments 3 commentaires
  • köeln - II

     

    Voici la deuxième partie de mon mini-reportage de Köln.

    Le musée du chocolat date de 1993 et la ville prétend que ce musée est le seul qui vous donne tous les aspects de l’histoire de la fève à l’existence des variétés de chocolat actuelles. Je devrais en visiter encore quelques-uns pour vous dire si c’est exact ou non … J.

    N’empêche, il m’a beaucoup plu et j’y ai passé un très bon moment. Cela commence à la caisse -> avec votre ticket vous recevez un petit chocolat à déguster !

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Et à chaque étage une personne vous donne une praline faite sur place, toute fraiche et savoureuse, et au premier étage, à la fontaine de chocolat des petites gaufrettes trempées dans du chocolat tiède vous sont offertes … ça me plait comme musée !!

    Il y a tout l’historique bien présenté, les plantes (dans une serre à visiter), des photos claires, bonnes explications, des salles bien grandes et spacieuses, de l’espace et beaucoup d’informations sur cette petite fève.
    Pour donner forme au chocolat il y a beaucoup de moules de différentes époques,
    plusieurs catalogues exposés, d’affiches …
    et avec les vieilles premières machines à manipuler le cacao, il y a des personnes (derrière une vitre, hygiène oblige) qui vous fabriquent et vous montrent comment le chocolat devient une praline, comment elle est emballée … bref une usine en petit format avec la fabrication des pralines et chocolats faits sur place & offerts au public.

    Très intéressant à voir et … à gouter bien sûr.

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Tout cela, après les étages visités, ce n’est qu’une question de vous mettre l’eau à la bouche, car de retour au rez-de-chaussée, juste à côté de l’entrée-sortie il y a le café-bar et … puis le shop !

    Alors, dans le café bar j’ai eu le plaisir d’avoir une place à la fenêtre donnant sur le Rhin (belle vue sur cette rivière avec un courant assez rapide) et de manger un délicieux ‘cheesecake’ avec du chocolat et de boire un merveilleux breuvage chaud au chocolat (« aztèque », donc pimenté !). Désolée, pas de photo, j’ai savourée ces moments en oubliant l’appareil dans ma poche…

    Mais du shop … je vous ramène quelques vues (je n’ai pas tout su prendre à cause de la foule et parce que … trop … beaucoup trop …)

    Et à la caisse, j’ai payé pour …

    Un moulin (type classique que l’on voit maintenant dans le rayon épices) avec un mélange de cacao avec du café, sucre candi, macis, coriandre, bourbon-vanille, … à saupoudrer sur le café ou le chocolat chaud ou d’autres desserts chauds. C’est délicieux, je vous l’affirme ! Je viens d’essayer sur un petit pudding tiède … mmmmm
    Et puis un cacao en poudre à mélanger avec du lait chaud (made in France…il n’y avait pas que des spécialités allemandes Zoenen) et enrichie avec de la cannelle dans une jolie boîte bien fermée par un double couvercle, question de garder toutes les saveurs …

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Mais il y avait encore tant d’autres choses à gouter et à acheter … et dommage que je ne puisse vous envoyer les arômes !

    Le bâtiment en soi vaut aussi bien le détour, sur une péninsule de la rive gauche du Rhin. La bâtisse a la forme d’un bateau futuriste, faite de verre et aluminium, collée à des parties anciennes en briques.

    Pour y arriver depuis la gare : ou bien une promenade à pied le long du Rhin d’une vingtaine de minutes et qui est très agréable, ou avec le petit train, ou les transports publics….

    Moi, c’était à pied, comme il ne pleuvait pas, il ne neigeait pas, et parce que la vue est belle.

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Adjacent au musée Chocolat se trouve l’arche de Noach, à visiter surtout avec les gosses. Original !

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    & en face … le musée de la moutarde. J’en avais déjà visité un à Stolberg ; la fabrication de la moutarde n’avait donc pas de secrets pour moi mais ici on en fabrique d’autres spécialités. J’ai acheté deux pots de mélange fruits et moutarde (un délice avec viande froide ou pâté ou simplement sur du pain grillé…). J’en garde un, l’autre est déjà chez V. J’espère qu’ils aimeront…

    & j’ai gouté plein d’autres choses encore, mais bon, je ne peux tout prendre dans mon sac (qui devient de plus en plus lourd).

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Que dire d’autre de ma visite … que j’ai vu quelques très beaux graffitis, très bien fait et dans un quartier qui mérite cette touche de couleur.

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Comme j’ai l’habitude dans une ville de simplement tourner aux coins de rues, simplement pour voir ce qu’il y a (parfois rien Verrast) j’ai « rencontré » sur mon passage quelques sculptures : modernes, ludiques, classiques, … il y a un choix comme dans toutes les villes (et villages).

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    De belles façades pompeuses : ça me rappelle un peu ma visite d’il y a déjà dix ans à Berlin

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Et voici la dernière photo, pour finir …
    un petit résumé de ce que je n’avais pas encore montré :
    les bords du Rhin ou il fait si agréable se promener, le sol avec ses petits bijoux (souvent on ne regarde que devant ou à côté de soi, mais faut baisser les yeux et voir comment chaque ville donne l’empreinte pour marquer sa différence !)
    et aussi les vues quand j’ai pris un peu d’hauteur …

    köln, cologne, visite, musée chocolat, musée moutarde, rhin, scuplpture, cacao

    Voilà ! encore beaucoup de magasins, de rues pour les piétons, des chaînes comme on a chez nous, mais aussi beaucoup d'autres boutiques, et pour chaque budget.

    Des petites terrasses vous invitant à venir s'installer pour une pause ... et tout cela à 1,45 heure de Bruxelles !

    Bonne semaine.

     

    Pin it! Print comments 7 commentaires
  • köeln - I

     

    Me voilà de retour d’une journée « city-tripping » à Köln. Départ le matin dans le Thalys avec … et oui, c’est le même train que Spielberg a pris lors de la première de Tintin … mais moi j’étais en deuxième classe avec Dupont et Dupond à ma fenêtre ! Arrivée avec une dizaine de minutes de retard (mais encore bien à temps pour ma journée) dans la grande gare de Köln Hbf, je peux commencer ma visite, chaussée confortablement, habillée chaudement bien qu’il n’a pas vraiment fait froid, et – coup de chance – pas de pluie malgré un ciel gris, très gris à certains moments.

    1_train.jpg

    Armée de mon appareil photo, d’un petit plan trouvé au centre touristique, et de mes infos que j’avais trouvées sur le net, je commence par le DOM, la cathédrale :

    2_dom.jpg

    Pas mis en valeur par la proximité de la gare et tous les bâtiments adjacents, elle est immense (145 m de long) mais elle est sale et noire à l’exception de quelques bouts de pierre blanchis ; l’extérieur est trop décorée à mon goût personnel, mais il faut le dire : à l’intérieur c’est élégant, c’est très haut, c’est plein de détails intéressants … et c’est peuplé de visiteurs … il y fait noir de monde. Pas facile non plus de prendre des photos claires et précises. Donc si ça vous intéresse faudra aller voire par vous-même...

    3_dom.jpg

    J’ai particulièrement aimé l’orgue suspendu entre ciel et terre, les piliers immenses mais très élégants et élancés qui supportent tout le poids du toit (à 43 m d’hauteur), les ‘glass windows’, le sol en mosaïque, le travail en fer forgé, les portes, les quelques statues …

    4_dom.jpg

    Je n’ai pas admiré tellement les travaux qui sont continuellement en cours depuis des années et vu l’ampleur de ce qu’il y a encore à faire … les 80 ouvriers spécialisés ont une sécurité d’emploi pour encore longtemps.

    Mais ci et là il y a une statue ou partie nettoyée comme neuve, difficile de la rater…

    Ce qui est bien, c’est que les deux tours (dont la tour nord est 7 cm plus haute que sa sœur…) sont un repaire quand vous vous promenez. Elles sont visibles de loin et l’on sait immédiatement dans quelle direction marcher !

    5_dom.jpg

    Ce que j’avais repéré dans les jours précédents sur internet, c’est d’abord le truc pour fortifier la personne interne : le musée chocolat et moutarde, puis le moyen pour remplir le dernier trou dans l’armoire à laine : ‘maschenkunst’ ; et puis … pour le cerveau quelques édifices anciens. Pas nécessairement dans cet ordre, j’ai mélangé et alterné un peu les plaisirs…

    Commençons par le magasin de laine : Maschenkunst. C’est dans la vieille ville, en plein centre, pas loin de la gare et malgré que la vitrine n’est pas très remplie ou habillée moderne, l’intérieur et la gentillesse des deux dames vaut certainement le détour. J’en étais tellement éblouie que je n’ai même pas pensée à faire des photos des rayons de laine. Tant de marques (plus que sur le site), exposées sur des crochets, rangés dans des rayons, étalées dans des paniers … Vous choisissez la ou les pelotes qu’il vous faut et elle va vous les chercher dans la pièce arrière car on ne voit qu’une pièce de chaque couleur ou qualité et je peux vous dire que les murs et tous les coins sont remplis !! Un régal à voir, à toucher J

    6_maschen.jpg

    Suis-je partie sans me laisser tenter … NON !!!!

    Comment résister à une 100% laine super fine et toute douce, pas 12 euros pour 1400 m … je vois déjà les châles en rêve !!! Et puis un petit coup de foudre, une petite folie … un ‘mug’ avec une partie en tricot céramique … pas qu’il m’en manque, mais là faut quand même avouer que c’est fort tentant de boire une petite douceur chaude en tricotant …

    6_masch.jpg

    Le magasin se trouve tout près de l’église st.Gereon : une des douze églises romanes de la ville avec une coupole de 21 m = impressionnant !

    Et celle de St.Georg qui ressemble plus à une forteresse. Les murs de l’église ont une épaisseur de cinq mètres, ce qui les supposer que la tour aurait dû être plus haute que celle construite.

    7_gereon georg.jpg

    & puis de vieux murs, de vieux vestiges qui ont résisté au temps …

    8-vieux murs.jpg

    Je vous laisse aujourd’hui avec le petit plan de ma promenade … plus tard ...

     la section chocolat et moutarde …

    9_plan.jpg

     

     

    Pin it! Print comments 7 commentaires