• sss = SuperSoftStripes

     

     

    EN below

     

    Je constate (en rougissantJ) que je n’ai pas posté de photos de mon ‘précédent’ essai en point mousse ligné
    … il date déjà d’il y a un an …
    je dois avoir une belle souris dans ma tête qui me mange mon gruyère de cerveau pour oublier ça …

    Donc voici le modèle le plus simple en écharpe-étole à faire au tricot, mais avec toujours un effet bluffant :
    deux rangs dans une couleur, puis une autre couleur pour les deux prochains rangs, etc. toujours en mailles à l'endroit, donc le point mousse.
    Avouez-le ! Rien de plus simple.

     

    supersoftstripes, knit, wrap, scarf, shawl, étole, stripes, tricot

    Astuce :
    Laissez les fils de début et de fin que vous coupez à +/- 15 cm sur les côtés car ils feront les franges par après.
    Et oui, pas de fils à rentrer …
    il suffit simplement de les nouer - et puis,
    et ici c’est le premier essai de mes petits doigts qui dansent en l’airj’ai noué encore une fois au milieu pour des petits glands, comme mon hexa-pinky du message précédent.

    supersoftstripes, knit, wrap, scarf, shawl, étole, stripes, tricot

     

    Et comme mon col Myrobolan,
    le point mousse donne deux dessins : un côté lignes strictes, de l’autre côté des lignes plus floues.

     

    supersoftstripes, knit, wrap, scarf, shawl, étole, stripes, tricot

     

    La laine est la Holst Garn Supersoft, l’ordre de tricoter est l’ordre des pelotes telles qu’elles sont dans mon bac en plastique que vous voyez sur cette photo. Toujours dans le même sens …

     

    supersoftstripes, knit, wrap, scarf, shawl, étole, stripes, tricot

     

    J’ai rajouté un bord sur les trois côtés (sans fils et donc sans ‘petit-doigts’) aussi en point mousse. Et une finition au crochet avec de petits arceaux de mailles en l’air.

     

    Sa dimension : 50cm en largeur, 170cm en hauteur.

     

    supersoftstripes, knit, wrap, scarf, shawl, étole, stripes, tricot

     

     

    I totally forgot to show you a wrap I knitted and finished almost a year ago … time flies J and I’ve been wearing it a lot !!

     

    It’s the simplest pattern you can imagine: garter stitch, always straight, and the stripes are two of each color, always in the same order.(look at the pic above).
    Love the garter stitch with different colors: the stripes are different on both sides and it makes a shawl more playful to wear.
     Don’t weave in your ends, but cut them after every two-row at about 15cm.
    At the end they’ll make your fringes!
    I made, just as on my ‘hexa-pinky’ from last post, little pinky-fringes by knotting them in the middle.
    They are dancing on one long border … and I didn't had to weave in all those little ends ...

    On the three other sides, I added a garter stitch border of a few rows and finished with the crochet and little chains.

     

    Used Holst Garn SuperSoft, a 100% pure wool
    and ended with a size of
    170cm length and 50cm width.

     

    supersoftstripes, knit, wrap, scarf, shawl, étole, stripes, tricot

     

     

    I think    I’m in a ‘striping’ mood these last days
    when I look at previous posts
    JJJJ

     

     

    Pin it! Print comments 5 commentaires
  • hexa-pinky

     

     

    Have a lot of WIP’s in my basket …
    and … one of them is finished …
    another shawl but so wide that I can wear it as cache-coeur to wrap me in tenderness and softness … simply a delight!

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    J’ai énormément de “en-cours-de…” dans mon panier près du fauteuil… et petit à petit, j’espère un jour … les finir tous – sans trop commencer de nouveaux …
    Le problème c’est que je n’aime pas trop faire la même chose soirée après soirée, jour après jour. J’aime varier le plaisir 
    J et donc un projet comme celui-ci qui n’est que répétition, peut être d’un côté très relaxant à faire, car cela devient un automatisme, mais d’un autre côté cela me parait ennuyeux … mais bon, j’ai donc fini un de plus de ces encours !
    & voici un autre châle, si grand que je peux le porter comme cache-cœur pour m’emmitoufler dans 100% de tendresse colorée.

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    Crochet n°3,5mm   &   a lot of 100% pure wool and fine yarn –
    a mix of Christel Seyfarth, HolstGarn Supersoft, Istex Einband (click on the names and you’ll get onto the sites to enjoy the color schemes)
    All three yarns are between 550m and 500m for 100 gr and thus fitted well together.
    All three are a little rough-harsh on the start, but they all mix well and they become very soft once washed and rinsed. I still love to work with that kind of yarn
    J.
    Many-plenty-much … different colors …
    I had about 33 different shades and tones, not the same amount from all, which makes that I don’t have an equal number of hexagons in every color. It is the mix-match that gives this wrap all its splendor and wealth!

    The pattern of the hexagon is one I found in an old magazine, one of those printed such long time ago that it seems an antiquity, and throughout all those years it has been used and reused worldwide by lot of crochet-fans. Those among you who already made hexagon granny’s, know it surely.

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    J’ai utilisé un crochet n°3,5mm et beaucoup de laine, une pure laine fine, un mélange de Christel Seyfarth, de Holst Garn Supersoft, et de Istex Einband (clicliclic sur les noms pour que vous ayez un aperçu de la gamme de couleurs disponible).
    Les trois laines ont tous à peu près 500 à 550 m au 100 gr et sont de même proportion, donc facilement mélangées.
    Les trois sont aussi des laines un peu rêches au départ, mais au lavage-rinçage elles deviennent toutes si douces que c’est un régal d’avoir cela sur soi.
    J’ai énormément de couleurs dans ce châle, et pas nécessairement des couleurs qui « vont » bien ensemble. Aucune retenue, aucune restriction, même si certaines hésitent de placer certaines couleurs ensemble. J’en avais 33 de ces couleurs, et un peu plus de l’une que de l’autre.
    Le patron de cet hexagone … je l’ai trouvée dans une très vieille revue, une de ces revues que l’on dégote parfois quelque part et qui devient un petit trésor de savoir-faire et de connaissances et cela nous montre en toute humilité que l’histoire se répète et que l’on invente pas forcément l’eau chaude dans chaque siècle  
    J. Celles qui font beaucoup d’ouvrages avec des granny’s le reconnaitront peut-être …

     

    J’ai d’abord fait les hexagones (310 au total !!!) dans toutes mes couleurs car ce 'travail' était facilement emporté lors de mes déplacements.
    Puis après, à la maison, avec un dernier tour de mailles serrées, elles ont été assemblées…
    Je peux vous dire qu’un panier rempli de 310 hexagones dans toutes ces teintes, c’est un régal à voir.
    Malheureusement, mon ordi trouvait cela aussi génial et a bouffé les photos que j’en avais pris … il les a digérées et rejetées je ne sais où…

     

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    I first made all the these hexagon in one of the colors, until I had a total of … 310 …
    No need to say that such a big basket filled with hexagons in all those colors is impressive.
    Unfortunately, my pic I made of this … got lost somewhere in my computer …

     

    All the very dark colors of my yarns like black, dark green, very dark grey and dark brown were kept for the last row of the hexagons.
    I assembled them on the go.
    I made the little hexagons anywhere where I went with not much place and, later, I assembled all of them with an additional row of single crochet’stitch, after all finished, during my late evenings at home. That’s why it took long time to finish this WIP – you know I don’t like to do the same thing repeatedly during long hours. Also, because I don’t like to sew them together at the end, and find it nicer when they’re connected in the last round; but this is very personal. You could easily make them at one time and then sew or hook the hexagons with an additional row together.

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    J’ai gardé toutes les couleurs très très foncées comme le noir, le gris presque noir, le vert foncé et le brun pour rassembler mes hexagones.
    Je n’ai pas planifié l’ordre d’assemblage, j’ai juste fait attention de ne pas mettre deux couleurs identiques l’une à côté de l’autre.
    Ce type d’assemblage est très personnel ! je sais que nombre d’ entre vous préfèrent les coudre ensemble ou les assembler avec un rang de mailles supplémentaires au crochet. Libre à vous d’adapter et de personnaliser la façon de faire du crochet.
    Le crochet n’est pas une doctrine, cela reste un hobby, une passion, quelque chose que l’on fait avec plaisir et dans lequel il est valorisant d'ajouter une 'touche' personnelle!

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    About the fringes on the sides of the large wide triangle …
    I wanted to add something on the shawl
    and it had to be something that made it more playful.
    No pompons (too much yarn needed and I had to do it with my leftovers after the hexagons were done)
    and no classic long fringes either, because I don’t like when they get together and tangling one into another.
    So I made these little fringes with only a few threads
    and made a supplementary knot in the middle of it.
    Now I’ve got something more ‘rigid’ than the classical fringes
    and something more funny that adds flippancy airiness cheerfulness … without tangling.
    They are like little fingers pointing in all directions.
    In fact that’s why I’m calling this wrap Hexa-Pinky.

     

    Dès qu’il était fini, enfin assemblé,
    je voulais y ajouter quelque chose de joyeux, quelque chose de rigolo. Je n’avais plus assez de laine pour mettre des petits pompons, je n’aime pas les longues franges – car les brins se mélangent au lavage et avec cette laine rêche elles risquent de « coller » ensemble.
    J’ai donc mis des petits brins de fils (il en faut moins que pour les franges), noués aux bords latéraux de mon triangle élongé et j’ai fait un deuxième nœud dans chacun.
    Maintenant ce sont comme de petits doigts
    qui pointent dans tous les sens quand on drape le châle autour de soi.
    C’est d’ailleurs de là que vient le nom de ma petite merveille chaude et douce :
    hexa-pinky, de ‘hexagones’ et de ‘petit doigt’ == ça donne hexa-pinky 
    J

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    The final size of my shawl/wrap/cache-coeur: 
    2m50 wide and a height in the middle of 70 cm.
    So it’s a small & very  large triangular shape.
    Very large also to do the blocking when finished.
    I had to fold it in two (put a rolled up towel in the fold) and it took an eternity to air-dry completely
    J
    Very large indeed,
    but this way I’m able to make a knot in my back with the ends
    and got a warm cozy cache-coeur that surround my shoulders, back and chest in warm tenderness.
    And because the mix of all those colors … it fits any garment I wear!

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

    La taille finale de ce châle/étole/cache-cœur … 2m50 d’envergure et 70cm d’hauteur au centre.
    Vous voyez qu’il est donc très très large mais cela me permet de bien le nouer dans le dos quand je le porte comme cache-cœur.
    Dans la cuisine, mes deux bouts ne me dérangent nullement comme avec un autre châle de forme triangulaire.
    L’ennui c’est qu’au moment de la mise en forme, après l’avoir lavé et rincé, il fallait le plier en deux (avec un torchon roulé au centre pour ne pas avoir de plis !) et cela a pris un temps fou à sécher à l’air !

     

    Mais là je suis supercontente.
    Hélas, le grand froid tarde un peu à venir ici.
    Depuis une éternité nous n’avons pas connu un hiver aussi doux de température que celui-ci… donc pour porter tous mes châles, je ne mets qu’un gros t-shirt en dessous alors que l’an passé il me fallait parfois deux pulls et un châle 
    J J J

     

    hexa-pinky, by ViDerTextil, hooked, crochet, shawl, wrap, stole, étole, châle, cache-coeur, einband, hostgarn,

     

     

    Pin it! Print comments 14 commentaires
  • myrobolan cowl-snood-stole

     

    Un de mes achats à l’AeF déjà utilisé … j’aspirais à un tricot relax, facile, sans comptage, sans complications …
    j’avais quatre pelotes Myrobolan, qualité Mouraillé (70% laine+30% lin) teinture naturelle artisanale, initialement prévues pour un snood, mais tout compte fait, je me suis dit : je ne vais pas le fermer en rond, mais le laisser ouvert pour que je puisse le tourner et porter autour du cou de toutes ls façons imaginables.
    En utilisant une pince pour châles, un pic ou rien du tout en le portant simplement sur les épaules couvrant le haut du dos.

     

    Myrobolan, JUL Designs, by ViDerTextil, cowl, snood, stole, étole, col, point mousse, garter stitch

     

    This is from the four balls of Myrobolan I bought at l’Aiguille en Fête, two in color lilac & two in a lemon-green from the quality Mouraillé (70% wool+30%linnen) and dyed naturals. Wanted first to make a snood, but then I thought to keep it open so that I can change the look of my cowl-snood with a pin or brooch, or just simply wrapped over my shoulders.

     

    Myrobolan, JUL Designs, by ViDerTextil, cowl, snood, stole, étole, col, point mousse, garter stitch

     

     


    Un point mousse, car c’est ce que l’on tricote sans vraiment regarder, sans faire attention et ça tombe toujours bien droit. Un mélange de lilas (bois de campêche) et vert-anis (réséda).
    D’abord deux rangs de chaque, puis pour changer le motif, quatre à six rangs … et jouer avec l’effet obtenu.
    L’avantage d’utiliser les couleurs alternativement ainsi c’est que d’un côté vous obtenez des lignes bien définies et de l’autre côté, cela reste un peu flou. (la couleur du close-up n'est pas très bonne...)
    Deux en Un …

     

    Myrobolan, JUL Designs, by ViDerTextil, cowl, snood, stole, étole, col, point mousse, garter stitch

     

    I wanted a simple stitch, so choose garter stitch, which gives, when used in two colors and knitted in stripes (once 2 of each, then 4 to 6)
    a much defined design on one side,
    a more blurred version on the other side.
    Two in One …

     

     

    Myrobolan, JUL Designs, by ViDerTextil, cowl, snood, stole, étole, col, point mousse, garter stitch

     

    Finalement avec mes quatre pelotes je suis arrivée à une dimension de 25cm de largeur sur 75cm de hauteur. J’avais gardé assez pour ma bordure au crochet en Réséda, ce qui donne quand même une touche un peu plus féminine et élégante au point mousse.

    Il me reste trois mètres de vert-anis, et 25 cm de lilas …

     

    Myrobolan, JUL Designs, by ViDerTextil, cowl, snood, stole, étole, col, point mousse, garter stitch


    I used four balls, two of each color, with the green color as a border in crochet,
    and have a little leftover … 25cm lilac and some 3 m of the green… 
    I got a final size of my stole-snood-cowl that measures 25/75cm.


    The brooch & closure are from JUL 
     (clicliclic) 
    La broche et le fermoir sont de JUL, Designs


    petite spécification pour la bordure

     

    myrobolan,jul designs,by vidertextil,cowl,snood,stole,étole,col,point mousse,garter stitch

     

    Pin it! Print comments 13 commentaires
  • flower power

    Leurs petites clochettes virevoltent dans tous les sens avec ces vents tournoyants …
    bon weekend.

     

    Their little heads are dancing and dangling in the storm winds …

    Have a nice week-end.

     

    snowhite

    Pin it! Print comments 6 commentaires
  • AeF et Paris 2014


    Lors de ma dernière escapade Parisienne, je ne suis pas restée tous les jours à l’Aiguille en Fête (petite photo de mon stand du vendredi)

     

     

     

    0.JPG

     

     Il y avait un jour prévu pour la ville. Je n’ai hélas pas choisi le meilleur au niveau du temps : pluvieux, très pluvieux, venteux, très venteux …

     

    Je voulais déjà visiter le Musée Carnavalet (ou devrais-je dire re-visiter, car je l’ai déjà vu il y a une dizaine d’années) mais cette fois ci pour une expo temporaire qui me plairait beaucoup, ça je le sais d’avance.
    Ratée en décembre, je la mets sur mon agenda cette fois-ci, car dans un bon mois, c’est finie.

    Le Roman d’une Garde-Robe. Plus d’infos ici : clicliclic

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Le musée est un magnifique immeuble, des escaliers qui vous mènent d’un étage à l’autre, des passages d’une partie de bâtiment à un autre, un très beau jardin … de quoi y passer un bon moment en plus de l’expo temporaire.

     

    Voici quelques images qui vont faire rêver les fanas de textiles … pas que des robes à voir, aussi des accessoires, des échantillons de tissus qui ont servis à confectionner de superbes robes … absolument à voir !

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Et puis il est temps de manger uet je cherche une brasserie :  je regarde la carte à l’extérieur (faut quand même pas prendre le plus cher J) , je regarde s’il fait propre au travers des vitres, qu’il y ait une belle petite place de libre pour moi, et j’essaie et je dois dire que je n’ai pas encore souvent été déçue. Je mange plutôt bien à Paris.

    Après il arrête de pleuvoir (temporairement), je me décide donc d’aller à pied vers …

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    Le viaduc des arts avec la promenade plantée, je l’ai faite il y a très longtemps, quand les plantations venaient à peine d’être faites avec V, encore très jeune… (désolée fille, tu vieillis aussi :-))

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Maintenant c’est une bonne marche, agréable de se trouver plus haut que les voitures, et je vois très clairement le ciel gris, nuageux et j’ai le temps avec moi pour la durée de ma promenade.

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Le retour se fait par la rue en bas, longeant les arcades et je pars à la découverte de plusieurs ateliers-magasins les uns plus ‘spéciaux’ que les autres.
    Certaines enseignes sont superbes, d’autres ateliers n’en ont pas … j’aime beaucoup le chaudron en cuivre suspendu au-dessus de la porte d’entrée ou le violoncelle. La vitrine des parapluies & cannes est superbe.

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Puis j’arrive à une vitrine avec un métier à tisser, et ça me fait penser à l’atelier que j’ai suivie avant-hier (donc jeudi) à l’AeF : j’ai fait un petit atelier de deux heures de tissage.

     

    Ce sont de petits métiers Ashford, on pouvait choisir quel largeur, et j’ai pris le plus petit. Beaucoup de fils fantaisie et rubans sur la table pour faire le tissage, mais j’ai préféré utiliser de la laine plus fine pour mieux voir les gaffes que je vais commettre. C’est vrai que les autres sont parties avec une pièce bien plus ‘joli’, plus grande car les gros fils font directement des cm en plus, et avec plus d’effet dû aux rubans frangées et gros fils irréguliers, mais je suis très contente de ma petite pièce en laine.

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,


    Des lisières très irrégulières, des tensions pas toujours égales, des fois les fils trop serrés … mais j’ai aimé cette technique. Mine de rien, c’est pas si simple.

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Donc me voilà sous les arcades chez Malhia Kent, une tisseuse ou je me suis permis d’acheter quelques morceaux qui me serviront bientôt et dont le tissage est nettement meilleur que ce que j’ai essayé de faire J

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,


    Entretemps il s’est remis à pleuvoir, et pas une petite fine pluie, mais une bonne ‘drache’ comme on dit ici. Le ciel change en un clin d'oeil de gris clair à gris très foncé ...
     et je prends le métro vers Le Grand Palais où il y a l’expo des bijoux Cartier.
    Mais sous une pluie battante, rester dans une queue de visiteurs à attendre de pouvoir rentrer … non, pas pour moi. 
    Je continue ma marche jusqu’au musée d’Orsay, traversant une Seine très gonflée et avec mes bottes, qui, pourtant enduites de produit spécial humidité, commencent à prendre l’eau…


    J’aime beaucoup ce musée (clicliclic), pas que parce que je peux y trouver beaucoup du peintre Monet, mais aussi pour le bâtiment même. Je prends mon temps, et j’ai les pieds à peu près en compote lorsque j’arrive dans la soirée à l’hôtel...

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Le lendemain (dimanche) je retourne à l’Aiguille en Fête pour mon atelier avec James Hunting, ce que je vous ai déjà expliqué dans mon précédent message, et après ces jours à Paris, il est temps de rentrer avec une valise où les deux châles pour TrIScote (clicliclic pour voir de quoi il s’agit) sont enlevés, mais où à la place se trouvent mes achats, car bien sûr nul ne sait résister une caverne d’Ali baba aussi pleine….

     

    Il y a sur cette photo (allez plus bas pour la voir) en haut à gauche un écheveau 90% rayonne 10% métallique, teint main, fin, et exorbitant au niveau du prix. Mais voilà, je cherche depuis plusieurs mois un fil en rayonne (soie artificielle ou viscose) à essayer pour le tricot et qui ne soit pas ‘ruban’ mais un fil bien enroulée et rond et assez fin et non mélangé à d’autres matières comme de laine ou coton ou lin, avec vraiment l’allure d’un fil de laine … pas facile. Donc j’en trouve sur un stand (clicliclic) anglais, je me demande en silence si je ne louche pas quand je vois le prix, mais non, c’est bien cela en £, donc conversion en €, le chiffre monte … En principe la rayonne devrait être moins chère que la soie … car elle est utilisée comme substitut de la soie, car plus économique dans la confection de vêtements….J’ai longtemps hésité, et à chaque fois que je passais devant le rayon, l’écheveau y était toujours (je n’ai pas l’impression que le stand ait vendu beaucoup) et puis je l’ai pris. Au lieu de prendre trois ou quatre autres pelotes de laine spéciale en dégradé et métallique … j’en ai un dans une couleur qui me plait à 200%, mais … 55€ svp pour 550 yards.
    J’espère que mon tricot vaudra cette petite folie.
    Sinon j’aurais des crampes dans mes doigts 
    J

     

    Puis en haut au milieu, j’ai trouvé une gauge en bois pour mes aiguilles … j’en ai pourtant déjà toute une collection, en plastique, mais bon voilà, j’avais une boîte en bois pour mes crochets trouvée il y a plusieurs décennies dans les affaires de ma grand-mère, je viens de recevoir une boîte en bois pour les aiguilles à tricoter, fallait donc une gauge en bois pour mesurer la taille des aiguilles J et pouvoir s’exposer avec les boîtes.

     

    À côté quelques vieilles bobines  en bois aussi, dénichées chez Dominique Jouvenet avec beaucoup de métrages de fil à utiliser bientôt.

     

    En dessous à droite, le fond pour un sac avec les deux anses. La facilité pour pouvoir faire son crochet directement à une base solide. J’en avais vu sur le salon professionnel à Cologne (clicliclic) et ici j’en ai trouvé pas cher du tout sur un stand italien qui en avait de toutes les tailles et couleurs.
    J’ai pris une couleur assez passe partout, ni noir, ni brun, mais un joli mix avec une touche de bronze et le tout un rien craquelé.

     

    Et puis une adresse que je ne connaissais pas encore en Belgique
    (faut aller en France pour ça 
    J !)
     myrobolan  ( clicliclic et allez voir son blog ou page fb pour les belles couleurs !!!)  
    Je suis rentrée avec deux pelotes de vert anisé et deux de mauve … de quoi faire un beau col.

     

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

     

    Et voilà, l’AeF 2014 est passée.
    Globalement ce fut un succès, le salon fut très agréable, des allées larges, une bonne aération, de quoi s’asseoir, de belles choses à voir, de bons souvenirs, de belles rencontres, plein de projets en tête, beaucoup de rencontres ratées 
    L mais l’essai d’une meilleure organisation l’an prochain garanti J

     

    aiguille en fête, paris, myrobolan, debonnaire, carnavalet, roman d'une garde-robe,

    Pin it! Print comments 9 commentaires
  • Aiguille en Fête 2014

     

     

     

    a1.jpg

     

    Me voilà de retour de Paris où j’ai tout aussi bien fait quelques visites en ville que la visite de l’Aiguille en Fête. Je vous raconte d’abord mon passage dans le hall 6 de Paris Expo – Porte de Versailles.

     

    Il y avait en gros un peu moins de patchwork, beaucoup plus de laines, de la broderie et tapisserie, tissage, dentelles, boutons, pas trop de stands paillettes et perles ou cartonnage comme dans le C&SF ou Creativa, juste ce qu’il faut, je trouve qu’il y avait un bel équilibre. Au niveau du tissu patchwork ou couture, il y avait enfin un peu moins de Kaffe Fassett (j’aime beaucoup, mais j’aime encore mieux voir de la diversité dans un salon et pas que …) – mais toujours autant de couleurs, beaucoup de motifs dans les tissus.
    Des fils très colorés pour la broderie, en lin, coton ou rayonne … un beau choix ! La laine est en montée fulgurante avec tricot et crochet à tout coin des allées.
    Beaucoup de laines … de toutes les bourses, de tous les types, mohair, pure laine islandaise, mérinos, beaucoup teints artisanalement et avec des matières naturelles, les produits pour teindre soi-même,  fines laines, grosses laines, recyclées ou non.
    Il y avait les plus importantes éditions avec de beaux rayons pleins de livres (on ne sait plus lequel choisir) et donc aussi les Editions Carpentier avec les miens qui se vendent toujours très bien (merci à vous toutes !!!)  
    J.
    Partout des informations à prendre, à recevoir … et un grand choix au niveau d’ateliers à suivre. Bref,  beaucoup à voir et à essayer. Des stands-magasins qui venaient de 14 pays au total, une belle diversité.
     Et cette année l’organisation a tenu parole : beaucoup plus de places assises (bien qu’à un certain moment il y en avait encore assises par terre …) mais pas assez de bancs dans l’aire de repos à droite dans le salon. J’aime bien que l’on pouvait prendre un peu de recul des stands et du bruit. Des allées aussi plus larges, nettement plus agréables lors des moments de grande foule ! Un seul point encore à améliorer : le nombre de toilettes disponibles … ne faut pas être pressée et attendre la dernière minute   
    J.
    Je vous parlerais plus tard de mes achats ; d’abord ce qu’il y avait à voir.
    Mon absolu coup de foudre cette année, est pour ‘femmes Palestiniennes, d’une broderie à l’autre’.
    Un échange culturel avec les femmes brodeuses du camp d’Al Arroub en Cisjordanie.
    De belles broderies palestiniennes, et quelques brodeuses sur place.
    Splendide travail !

     

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    Dans les expos, il y a bien sûr la place  dédié à l’invité d’honneur : le Manchester Metropolitan University – Manchester School of Art. De très beaux travaux d’élèves et de leurs profs.

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

     

    Celui que j’ai beaucoup apprécié l’an passé était de retour : James Hunting.

     

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    Je me suis offert un petit atelier le dimanche et le voici avec deux de ses échantillons.
    J’ai bien appris des choses, même n’étant pas une brodeuse,
    c’était surtout pour savoir comment il procédait et
    si je pouvais le transposer dans mon patchwork.
    Je ne vais pas vous détailler le cours ici, ce ne serait pas honnête,
    mais je peux vous dire que cela m’a beaucoup plu !
    et le prof est super sympa et partage avec le sourire tout son savoir faire!!

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    L’exposition de Quiltmania autour des quilts indiens de Geeta Khandelwal, œuvres qui m’ont aussi impressionnées avec son travail en collaboration d’un grand nombre de tisserands, teinturiers et imprimeurs au tampon de tous les coins de l’inde.
    Dans le Maharashtra, les femmes recyclent de vieux tissus pour en faire ces quilts entièrement réalisés à la main … impressionnant !

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

     

    D’autres belles expos …

     

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

     

    La broderie tout comme le patchwork en UK est pratiqué depuis le plus jeune âge.
    Un bel échantillon des jeunes brodeurs d’outre-manche

     

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

     

    Ces œuvres brodés par contre auraient gagnés en beauté si elles auraient pu être exposés sur un autre fond que cet orange … ça « détruit » beaucoup dans les couleurs des ouvrages si diversifiés et beaux.

     

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

     

    Des pensées mitigées pour les œuvres de Anne Valérie Dupont,
    certains m’ont fait sourire et me plaisaient,
    d’autres non ;
    mais je reste admirative devant sa très belle maitrise des tissus .
    Ce qu’elle arrive à sculpter avec des bouts de tissus est étonnant !

     

    aiguille en fête 2014, by ViDerTextil,

     

    J’ai pu faire le tour des stands et des expos pendant la journée entière du jeudi, j’ai pris mes photos le dimanche après mon atelier quand il y avait moins de monde.
    J’ai retrouvé beaucoup de connaissances et j’ai pu bavarder beaucoup, échanger d’idées,
    mais j’en ai aussi ratées beaucoup d’autres … ce que je regrette bien
    et j’espère que personne ne m’en voudra et en plus ça me laisse un petit goût de trop peu  
    L .
    Ou bien il y avait une foule à leur rayon au moment où je passais,
    ou bien il m’a manqué le temps de repasser plus tard …
    dommage,
    peut-être que l’an prochain … je m’organiserai un peu mieux d’avance.
    Une bonne leçon.

     

    Le vendredi j’avais ma démo chez Phildar.
    Le nouveau tricotin midi de Prym n’étant pas livré (gggrrrrr)
    je me suis axée sur le gros tricotin et le petit, les pompons, l’appareil à fleurs.
    Les tricotins chaussettes n’étaient pas au rayon non plus ….
    Mais cela ne m’a pas empêché de passer une journée bien remplie ! Même avec du matériel qui est déjà depuis bien longtemps sur le marché et dont rien n'était nouveau.
    J’ai commencé le matin à 9h30, et à part les moments de prendre une bouchée de mon sandwich, de boire une gorgée d’eau, je n’ai pas arrêtée d’expliquer, de montrer toutes les possibilités, de donner plein d’idées et ce n’est que vers 18h30 que j’ai vu une allée libre devant moi….
    Et puis c’était le moment pour les visiteurs ‘nocturniens’.
    Une bonne idée cette nocturne ?
    Pas nécessairement quand on se trouve de l’autre côté, car c’est une journée très longue : de 9h30 à 21h (moi j’ai pu partir à 20h, exténuée…).
    Pour les habitantes de Paris, c’est probablement une opportunité.
    Je reste mitigée quand à ces nocturnes qui ne se font qu’en France.
    Je n’ai pas l’impression que ces 2 ½ heures en plus feront la recette.
    Quand on voit les grands salons en UK qui attirent plus de 45.000 personnes en quatre jours de 10 à 17h30 … je pense que c’est une question d’organisation.

     

    Je vous parlerai de ma visite à Paris Ville dans un autre message ainsi que de mes achats …

     

    Bonne journée à vous tous et encore mes excuses à celles que je n’ai pas su parler lors de cette belle fête.

     

    Pin it! Print comments 7 commentaires
  • hyacinths

     

    Les hyacinthes restent dans le top de mes fleurs favorites. Quelques bulbes  et puis des feuilles que l'on voit grandir et au bout de quelques jours ... de belles fleurs odorantes ...passionnant!

     

    Ça commence ainsi

     

    fl1.jpg

     

    Ça pousse bien et ça dégage déjà un bon parfum

     

    fl2.jpg

     

    Et puis celles-ci ont eu un coup de chaleur et, tout en me donnant un arôme délicieux dans mon séjour, elles se couchent pour se reposer dans l’espoir de tenir un peu plus longtemps, ainsi elles gardant leurs forces J

     

    Merci V !!!!

     

    fl3.jpg

     

    Hyacinths stay in my top favorite flowers. I got these bulbs from V and they started to grow very well, but – oh! – suddenly the decided to put down their heavy heads and covered a part of the table. Nevertheless they gave me during several days a delicious perfume. That’s most important isn’t?

     

    Pin it! Print comments 6 commentaires
  • AIE février

     

     

    0 rdv chez Véro.jpg

     

    Je me rends compte que la journée du 3 est presque finie … et que je n’ai pas encore mis un article AIE ! rattrapons le retard …

     

     

     

    Ailleurs : ben là je manque de temps de chercher bien loin … je serais ailleurs cette semaine, ai encore plein de trucs à faire : donc voici l’ailleurs … pas très original ... je sais

     

    ailleurs, aie véroreve, paris

     

    Insolite : c’est le mois de février, donc un petit truc insolite relaté à février -
    Nous ne connaissons pas de 30 février dans nos calendriers grégorien et julien. Pourtant il a existé ! Dans la Rome antique le mois de février connut quelque fois trente jours, et à deux occasions plus récemment, il y a eu un 30 février.

     

    Une fois en union soviétique en 1929 quand elle a introduit un calendrier révolutionnaire avec tous les mois à 30 jours, avec cinq ou six jours en surplus qui étaient des jours de congé et ne faisaient partie d’aucun mois. Donc en 1930 et 1931 il y avait un 30 février en URSS ! Après en 1932 ce calendrier est passé aux oubliettes.

     

    Une autre fois en Suède. Il existe un almanach suédois de 1712 !  

     

    La photo ci-dessous  vous montre le mois de février 1712 (à gauche au-dessus = februarius et en bas à droite = 30) …la petite histoire va ainsi : en 1699, la Suède décide de passer du calendrier julien au grégorien et ce à partir de 1700 mais sans les jours intercalaires pour 40 ans. L’année 1700 ne fut donc pas une année bissextile alors que 1704 et 1708 le furent. Pendant cette période, ce calendrier était donc un jour en avance sur le calendrier julien mais toujours dix jours en retard sur le grégorien. En 1711 ils décident de revenir au calendrier julien et devaient donc ajouter deux jours intercalaires. Donc cette année-là et en 1712 un mois de février dura 30 jours.

     

    Assez perturbant pour ceux qui sont nés ce jour-là et qui n’ont plus jamais pu fêter leur anniversaire par la suite  L, peut-être une chance pour celui qui s’est marié ce jour et n’a donc jamais plus du y  penser -    dommage pour sa dame qui a ratée les cadeaux d’anniversaire par la suite…

    source de la photo : clic

    insolite.jpg

     

    Emotions : encore relaté à la première photo … ma première démo pour Prym lors d’un Creativa Bruxelles dans le temps ou le Creativa était encore super intéressant au niveau textile J - c’était début des années 2000 … maintenant je dois constater que les formes sont un peu plus rondes … et je ne parle pas des laines sur la table ... autres lunettes aussi ...

     

    émotions.JPG

     

    Les autres aie, je dois encore aller les voir, c'est ici ....

     

     

    Pin it! Print comments 5 commentaires
  • LITIL BLOM

     

    Qu’ai-je fait ces derniers temps, hormis de mettre trop de projets en route … oh mais, j’en ai quand même fini quelques-uns aussi J

     

    Commençons par le plus important : un nouveau châle, tricot, bordure crochet, version été, version hiver… du charabia ? Non pas du tout.

     

    Spécialement créée pour TrIScote (cliclicliclic) : deux châles … non un seul … enfin non … si deux châles … un seul patron … mais quand même deux versions différentes … … …

     

    D’abord la version été : un fin châle en tricot dentelle pas tout à fait triangulaire, mais avec un arrondi plus féminin, une forme plus douce, ça nous change un peu du standard. Tricoté dans une laine fine un peu rêche lors de la réalisation, mais douce après le lavage et la mise en forme, en Einband ou en Hespa… Moi, j’ai tenu la couleur assez neutre en écru, mais Christine tricote déjà en rouge vif (nous voilà dans un mois qui n’est pas pour rien le mois de l’amour) - donc rien ne vous empêche d’y mettre de la couleur, une ou même plusieurs …

     

    Et puis je me suis dit qu’il était temps de vous montrer comment un modèle et motif de tricot dentelle fin, peut aussi convenir pour une laine un peu plus épaisse, des aiguilles plus grosses, pour une version hivernale, plus chaude autour du cou, plus enveloppante autour des épaules, en gardant le même motif. Quel motif ? Des petites fleurs entourées de deux parties remplis de quelques petits trous bien placés. Là le tricot s’est fait en gris très clair avec la pure laine Léttlopi et pour une autre forme en carré-ouvert. Comme je viens de dire, ce type de modèle vous garde bien les épaules chaudes sans qu’il ne tombe ou glisse sur les côtés, sans devoir le nouer autour du cou ; très pratique pour les soirées d’hiver. Et rien ne vous empêche de le porter comme un triangulaire classique avec le pan central au milieu et les parties latérales autour du cou…

     

    Les deux sont réalisés avec un motif de petites fleurs qui se répète souvent, assez simple, très répétitif et convient donc pour les débutantes sachant faire des mailles endroit et envers, jetés, et qui savent compter et n’ont pas peur d’avoir plus de 50 mailles sur leurs aiguilles.

     

    Les bords sont réalisés au crochet. Cela me parait IN et dans l’air du temps de mélanger les deux. De plus en plus de tricoteuses se lancent dans le crochet, et je connais des ‘crocheteuses’ qui se mettent à tricoter. Donc voilà pour les deux !

     

    Beaucoup de petites fleurs = lítil blóm en islandais.
    Voilà le nom que je lui ai trouvé … lítil blóm, c’est poétique, non ?

     

    Je vous invite à aller les voir sur le stand de Christine - TrIScote à l’Aiguille en Fête stand A16.2. Celles qui y vont, auront la primeur de les contempler mais aussi … de pouvoir y acheter le patron. Après ce sera sur le site que vous pourrez vous le procurer. Patience     patience …    hihihi

     

    Pas besoin de trop de laine non plus !
     90 gr pour la version été, donc la fine dentelle, ce qui équivaut à 2 pelotes Einband ou Hespa
    &
     180 gr de laine plus épaisse pour la version hiver = 4 pelotes de Léttlopi et ici cela vous permet d’avoir un restant (20gr) pour le début de mitaines ou de bonnet dont Christine a quelques patrons aussi  … Ou vous prendrez un double fil Einband, ce qui convient aussi. De quoi faire un modèle chiné ou tweed… ou une autre des laines que Christine apportera sur son stand … Assez de choix, suffira de faire son choix.

     

    Allez, voici les photos, je vous ai tenu assez en haleine J J

     

    Voici les deux versions côte à côte

     

    litil blom, triscote, châle, tricot, crochet, knitwear

     

    La version été avec quelques détails

     

    litil blom, einband, triscote, châle, sjawl, laceknitting, tricot dentelle

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

     

    La version hiver

     

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

    by ViDerTextil, litil blom, triscote, shawl, tricot dentelle, crochet,

     

    Ça vous plait ??? ça vous tente ???

     

    Pin it! Print comments 11 commentaires