aef pro

  • tombe la neige ...

     

    Et voilà, je suis rentrée, et cela frôle presque du miracle J

    J’étais partie pour Paris dimanche matin, faire trois jours d’Aiguille en Fête PRO, qui se sont raccourcis à deux jours et un début de matinée. Normalement je devais rentrer ce soir mardi, dernier jour du salon, avec un Thalys de 17h55 mais depuis le matin, je n’entendais que des misères concernant neige, verglas, retard, annulation des trains … et après consultation sur l’état de fonctionnement du Thalys pour le soir, il s’est avéré que tout était annulé pour toute la journée. Pas de panique … j’arrête en accord avec mon boss la démo  car il faut comprendre que personne ne viendra visiter un salon si les routes sont impraticables et si les perturbations sur le transport en public sont aussi grandes et en plus le dernier jour, mardi pour ce salon est toujours très très calme. Donc je m’en vais (en métro) de la porte de Versailles à la gare du Nord – relativement facile. Cela commence bien. Cela me donne confiance.

    Et puis Paris gare du Nord … une double file interminable à l’info-kiosk de Thalys, une double file interminable aux guichets, et beaucoup de gens qui regardent le panneau de départ des trains … pas tous annulés, mais quand même retardés. Et nulle part un signe sur ces panneaux à propos du Thalys.

    Je vais me renseigner, à gauche, à droite, au milieu, au bout, et je reçois un bon café chaud. Merci pour cette attention ! Avec mes bagages j’attends, car il ne reste pas grand-chose d’autre à faire. On conseille de changer son billet pour un autre demain ou endéans les 48 heures (et qui paye mon hôtel et séjour à Paris ?) et selon les places disponibles ( ?!) et beaucoup de personnes se disent qu’il ne vaut mieux pas trop attendre au risque de ne pas avoir de place du tout. Voilà pourquoi il y a une aussi longue queue aux guichets.

    Je pense un certain moment aller à la gare de l’Est pour essayer de rentrer via le Luxembourg – quitte à payer un ticket en plus et me faire rembourser mon ticket Thalys, mais comme on ne peut pas me renseigner gare du Nord sur les trains d’une gare se trouvant à même pas un km de là, je me méfie. Via Lille c’est tout à fait exclus.

    Quelque chose en moi me dit que c’est trop simple de proposer un changement du ticket, car une fois échangé, le ticket est définitivement pour le lendemain … et je m’installe une petite heure dans un coin à attendre. Puis, je retourne au kiosk Thalys (échange d’équipe), entend le même discours, mais, un avantage d’être polyglotte, je l’entends dire à des touristes en anglais que peut-être après 14h il y aura un Thalys pour Bruxelles d’où ils auront peut-être (encore un peut-être) une chance de continuer leur route vers le Pays-Bas. Tiens donc …

    Je trouve une autre personne sur le quai en costume Thalys, et je fais comme si j’arrivais et lui demande ce qu’il me conseille de faire si je veux encore essayer de rentrer aujourd’hui, et là, bonne nouvelle ! Il y avait depuis le matin un Thalys vide au quai (le dernier qui était passé la veille) et dont ils ont ouverts les portes et qui est chauffé afin de pouvoir attendre un peu plus relax et au chaud. Je me dis que cela me semble toujours mieux que de rester à tourner sur les quais et je monte. Et d’autres personnes montent et on papote et on se dit que même si ’ils nous ordonnent de sortir du train, on y est bien, on y reste   J. Et puis tout à coup,  un Thalys entre en gare du Nord et on se dit, si ’il y en a un qui arrive, alors peut-être un autre peut partir … et tout à coup beaucoup de gens courent pour monter sur le Thalys qui n’allait pas partir, et qui ne servait que de ‘salle d’attente’ … et quelques heures plus tard … YEAH !!! On part, lentement mais surement, on avance dans un paysage blanc, venteux, avec plein de cristaux glacés sur les carreaux. C’est même un peu féerique, quand on voit ça de l’intérieur bien au chaud. Cela prend du temps, ce n’est pas du tout la vitesse TGV, mais on ROULE !!!

    Arrivée finalement gare de Bruxelles Midi … un autre chaos ? Non, le même chaos ou quand même le même style de chaos  … alors là je n’hésite pas, je ne cherche même pas à prendre un train pour la gare du Nord pour y partir à la découverte d’un bus (qui ne roulera probablement pas ou avec du retard … )je m’en vais à l’arrêt taxi, ou il y a … tout autant de chaos.
    Mais la patience se paye … un charmant chauffeur me prend dans son taxi, et figurez-vous que  JE SUIS RENTREE !!! et je pense que c’est un des seuls Thalys qui est partie de Paris !

    En ce moment il y a toujours un monsieur Prym bloqué dans sa voiture, l’autre monsieur Prym est arrivé à bon port.

    Une seule question me trotte en tête : comment font-ils au Canada, en Scandinavie, en Autriche ???
    Ici on parle toujours de situations exceptionnelles, de phénomène rare …

    Allez, cela fait encore une bonne anecdote à mes péripéties de transport en commun.

    Prochain message sera concernant les nouveautés vues au salon ! et il faut que je passe mes visites sur les autres blogs ...

     

    Pin it! Print comments 5 commentaires