anse

  • Prym Heidi

     

    Voici une autre nouvelle anse ou plutôt fermoir pour sac que Prym Consumer a sorti cette année. C’est un modèle assez exceptionnel à trouver, peut-être parce qu’il demande un peu plus de connaissance comment faire et coudre un sac … bien que le système est utilisé assez couramment dans la confection des portemonnaies.

     

    anse prym heidi.jpg

     

    Vous connaissez surement ce type de petite bourse pour garder (provisoirement ?) vos petites pièces. Ceci est un modèle « touristique » avec Paris sur un côté … chiné dans un magasin de souvenirs parisiensJ. Dans ce cas il est constitué d’un rectangle avec des grands et larges soufflets sur les côtés pour bien pouvoir l’ouvrir.

    1.jpg

     

    L’anse  de Prym a reçu le nom Heidi ( L  je n’aime pas particulièrement ce nom) et est en couleur laiton, que j’aime beaucoup car elle s’accorde avec tous les styles. L’anse permet oui ou non d’y attacher une petite ou une longue chaine (autre article en vente) et a bien sûr à l’intérieur de l’emballage le patron pour ce modèle typique. Et puis, je dois vous avouer que j’adore les deux petits cœurs du fermoir. Ouvert, les cœurs se trouvent séparés, fermé, les cœurs s’enlacent … romantique non ?

    2.jpg

    J’ai – évidement J -  pas suivi le patron indiqué, pas le modèle du portemonnaie non plus mais j’ai fait un « simple » sac comme la plupart des modèles que vous et moi nous cousons, mais en respectant la largeur du patron car sinon elle ne passe pas dans l’anse. Puis j’ai attaché le dessus, rien que le centre dans la partie supérieure de l’anse (celle-ci ne se coud pas sur les côtés). Le spécial de cette anse,  c’est que la partie ou l’on coud, elle n’est pas sur la face avant ou arrière mais sur le dessus. C’est le même style que le fermoir Masha (clicclic)

     

    prym,fermoir heidi,anse,laiton,jeans,soie d'asie

     

    Ici, pour coudre j’ai pris un fil perlé n°12. Vous verrez aussi que les points de couture de l’attache ont été faits verticalement au lieu de ce que l’on ferrait normalement (horizontalement). J’aurais aussi pu faire des petites croix … ou une autre fantaisie. Le fil m’a aussi servi à faire quelques points de fantaisie sur le devant.

    L’intérieur … c’est une des soies que ma V m’avait rapporté il y a plusieurs années de l’Asie et j’ai choisi la couleur orange très vive pour faire rentrer le soleil et la bonne humeur dans ce sac.4.jpg

     

    L’extérieur est constitué de morceaux de jeans et de coton. Il y a plein de fronces, ce n’est pas un patchwork tout plat. Je voulais un peu plus de volume, pas nécessairement égale partout.

    La poche sur le devant ? Un élastique cousue entre le bord du tissus et donc bien attaché : faut bien tirer sur l’élastique en cousant, mais ça donne de belles fronces.

    L’arrière un peu plus sobre. Dans les coutures je n’hésite pas à en laisser apparent et à les effilocher (prévoyez quand même un peu plus, car il y a toujours pertes de fils et donc d’épaisseur dans l’effilochage).

     

    5.jpg

     

    Et voici un résumé en photo…

     

    6.jpg

     

    Pin it! Print comments 5 commentaires