caudebec les elbeuf

  • Bruxelles Brugge Rouen Bruxelles ... et tout qui va avec

    C’est toujours chouette de partir avec la perspective de voir des gens ayant les mêmes hobbies que moi, pouvoir échanger des idées, expliquer tout ce que je sais faire avec le matériel Prym lors de mes démos pour la firme, partir à la découverte d’autres coins et d’autres villes … mais cela fait quand même aussi du bien de rentrer chez soi J
    même avec le retard dans les transports publics qui deviennent plus la norme que l’exception.
    Il y a quelques années, un retard était exceptionnel, maintenant un train qui arrive à l’heure … ça c’est exceptionnel. Et tout le monde commence à trouver cela normal, logique. Moi toujours pas !

    L’histoire ? Je vous la raconte ?
    Alors, prenez votre tasse de café ou de thé, installez-vous bien confortablement, et je vous raconte mes trois derniers jours.

    Partie mercredi pour le Veritas à Brugge.
    J’y suis tous les mois durant un mercredi après-midi,
    chaque fois autour d’un thème pas bien annoncée, mais bon, on passe …
    je m’installe au premier étage ou les ateliers se passent dans le magasin, accessible à tous et toutes. Mercredi après-midi c’est atelier enfants, et j’aime bien de les voir occupés à se créer des petites choses à la machine à coudre. Cette fois-ci c’était une pochette en feutrine ou tissu. Très jolis résultats pour toutes les cinq très jeunes filles !
    (où sont les garçons ??).
    Moi, je m’installe dans le coin tricot, des chaises confortables autour d’une table basse. Je montre mes chaussettes, les tricotins qui vont avec et je commence le tricot sans aiguilles d’une mitaine. De l’intérêt de quelques dames, mais globalement c’est un après-midi très calme. Serait-ce la fin du mois ? Où est-ce que tout le monde attend le jour où les lumières de fêtes s’allument, où les activités de Noël débutent ? Mystère

    Je pars pour mon train vers la France, car le lendemain je suis attendue à Rouen.
     En achetant mon ticket via internet, j’ai eue toutes les peines du monde pour avoir un autre trajet que celui que les chemins de fer me proposaient, c’est à dire repartir de Brugge vers Bruxelles, puis Thalys vers Paris gare du Nord, pour aller à Gare St Lazare et puis remonter vers Rouen.
    Là il me semble de faire le triple de km que ce que ma logique me dit.

    map.JPG

    Je change toutes les données et j’arrive à une solution en passant par Kortrijk, Lille-Flandres, Amiens. Seulement en optant pour des correspondances, faut être vigilant et calculer un retard dans son horaire à soi, car l’ordi des chemins de fer, il n’en tient pas compte. Pour lui, tous les trains sont à l’heure, dans les gares vous êtes supposées de savoir sur quel quai il faut aller, et que les escaliers et les recherches des informations se passent dans la minute même. Un laps de temps de cinq minutes dans une gare que l’on ne connaît pas, et quand on a le malheur de se trouver dans la mauvaise partie du train vis-à-vis la longueur du quai à l’arrivée … c’est un peu la course comme le tour de France !
    Premier train de Brugge à Kortrijk : j’arrive sur le quai à B et le précédent train s’y trouve encore (c’est super !!). J’arrive à Kortrijk et là j’ai le temps pour aller au quai pour le train de Lille-Flandres … qui tarde à venir (en sachant qu’à Lille-Fl j’ai 12 minutes avant le prochain train). Je ne stresse pas, car je suis une femme avisée : j’ai toute ma documentation (quelques 15 feuilles A4 avec toutes les autres options, train plus tard, autres routes … bref, je suis bien équipée !). J’avais déjà prévue de m’arrêter à Amiens (entre 20.30 et 22 heures) pour y passer la nuit avant d’entamer ma dernière partie du voyage
    J.  Car en une seule étape vers Rouen, j’arrive forcément en pleine nuit …
    L’hôtel que j’avais réservé était d’ailleurs averti que je pouvais avoir un retard … Néanmoins, j’arrive à Lille-Fl, je descends du train, évidemment sur l’autre bout du quai de gare, sur une voie de >10 pour me rendre compte que je dois aller à la voie 2 qui se trouve dans une autre partie … avec deux sacs en main (celui pour les petits trucs personnels et l’autre pour mes démos) plus le sac à main à l’épaule. Je n’ai quand même plus vingt ans non plus … non mais … je mérite la médaille d’or olympique 2011 (c’est une bonne année) car j’arrive à attraper la queue du train et j’ai même une place assise ! Juste à temps.

    Heureuse, j’arriverai à Amiens à 20hrs30 et j’aurais encore le temps d’aller manger un bon repas. L’hôtel est tout près de la gare, je ne verrais donc rien d’Amiens cette fois-ci. Très gentille dame à l’acceuil, très vieux hôtel, une chance que la dame ne l’est pas autant … une chambre au rez-de-chaussée: impec. Je suis un peu étonnée par le papier à tapisser qui me rebondit 50 ans en arrière : des petites fleurs comme chez mes grands-parents (non pas des liberty, vraiment du vieux!), des peintures dont je ne devine plus la couleur et qui ont certainement besoin d’un nouveau coup de pinceau, mais le tout est propre et nickel, et pour une seule nuit le fait d’être dans une petite chambre importe peu : j’ai un bon lit avec sdb et le tout dans une propreté « fraiche ». Je n’en demande pas plus. Surtout que le lendemain matin à 6.45hr j’ai droit à un super petit déjeuner avec fruits frais, pain & croissants, un délicieux café au lait, et tout qui va avec. Superbe début de journée.

    Me voilà repartie pour Rouen pour y retrouver Y.T. qui m’amène à Pont Audemer.

    Superbe petite ville, une atmosphère accueillante, des coins pittoresques … j’ai aimé.
    Je suis restée à Eurocouture en bonne compagnie dans un agréable cadre, un beau magasin avec beaucoup…. de laines … jusqu’à fermeture de 19 hrs avec une pause déjeuner (un bon plat du jour dans le resto du coin !) et le temps de visiter la ville et de prendre ces photos.

    pont1.jpg

    pont2.jpg

    pont3.jpg

    pont4.jpg

    pont5.jpg

    La nuit du jeudi au vendredi je la passe à Cormeilles, dans (clic !!!)  

    Je vous laisse découvrir ….

    J’avais une chambre donnant sur le balcon couvert … très jolie vue !!! Et le cidre et la table étaient délicieux J

    cormeilles.jpg

    Et puis vers Caudebec Les Elbeuf : je remarque partout (et depuis la veille) plein d’arbres remplis de gui, c’est vraiment frappant. Ça doit être une bonne saison …

     

    Que dire de mon lieu de démo, Eurocouture : un grand magasin dont on peut rêver ici en Belgique : tout pour la couture, mercerie, tissus d’ameublement, vêtements et patchwork, bricolage et hobby, laines et laines, beaucoup de matériel, des perles et des trucs bricolage papier … bref le tout sous un même toit !
    Et moi là-dedans …
    ben oui, on se laisse tenter par un grand et beau sac pratique (j’y ai mis mes livres un debout dans la poche de côté et l’autre dans le fond et voyez l’espace !) pour mes ‘aventures’ et tout ça pour même pas 30 euros
    et quelques petites laines avec des paillettes … c’est si doux et joli (faut se trouver une excuse n’est-ce-pas ?)

    laine.jpg

    sac.jpg

    La démo finie, je rentre à Rouen pour le train de quelques minutes avant six heures et j’arrive en gare pour voir que le précédent train pour Paris St Lazare (semi direct)  à un retard de 40 minutes et que celui que j’aurais dû en principe prendre (un direct) aura un retard de  15 minutes, non de 20 minutes, non de …. ça change pendant que je regarde l’écran … (suis-je transportée sur une autre planète ??)
    Vite un petit calcul pour voir si les 1hr40 de l’un avec retard va m’amener à Paris avant le 1hr10 de l’autre dont le retard augmente de minute en minute … je décide et prends le premier venu. Et puis Paris St Lazare, arrivée à 19h30, Thalys à prendre à la Gare du Nord. Non je ne stresse pas trop ;-)
    car … j’avais prévue de prendre celui de 20h25 au lieu de celui de 20hrs que l’ordi me proposait … (comme je deviens experte à connaître les aléas des horaires) car aboutir sur l’autre bout du quai (à nouveau – comment font les gens qui descendent toujours au bon endroit sur le quai ???), à trouver -en pleins travaux- parmi tous les couloirs le quai qu’il me faut pour le RER, descendre à Magenta pour marcher dans beaucoup de couloirs vers l’arrivée des trains Thalys … il faut calculer une bonne demi-heure, même si le trajet en RER en soi ne dure que quelques minutes !

    Me voilà donc à temps pour mon Thalys, qui a …
    un retard probable de 15 minutes …
    qui deviendront finalement à l’arrivée à Bruxelles plus de 35 minutes.
    Et lors du trajet, c’est l’un voyageur après l’autre qui donne un coup de fil à la « casa » pour dire, qu’encore une fois, ils arriveront en retard, si quelqu’un peut venir les chercher à la gare, qu’ils ne savent pas s’ils auront la correspondance … bref, la routine 
    J J J

    Et hop, un taxi et retour maison (là, je ne me fatigue plus d’aller Gare du Nord à Bruxelles pour attendre dans un coin sombre et isolé un bus vers Strombeek) à 22hrs50.
    Ça vous étonne que je prévoie toujours des barres céréales à manger et une bouteille d’eau ou autre dans mes bagages ???

    Et voilà,
    maintenant je suis bien reposée, j’ai pris mon petit-déjeuner,
    je m’installe derrière mon ordi et je vous fais ce petit, non ce long récit avec les photos que j’ai prises, dans l’espoir que,
    tout comme moi après coup, ça vous fait sourire.

    C’était peut-être un peu long …

    Et maintenant je m’en vais lire les blogs et les messages dans mon mail-box (je refuse encore de prendre mon pc avec moi lors de mes aventures sur les sentiers…car tant d’autres choses à faire J)
    et dans l’après-midi je m’en vais faire un coucou à Secret Garden, rue DeWand à Laken qui a ses journées portes ouvertes !

    a+ !!!!

     

    Pin it! Print comments 11 commentaires