clochers

  • AeF jour-1 & AeF jour+1

    Étant arrivée jour-1 de la grande fête textile, j’ai pu me dégourdir un peu les jambes à Paris.
    Sur le programme était inscrit quelques musées, mais il y avait un soleil radieux, il faisait beau, et je ne voulais pas m’enfermer trop longtemps à l’intérieur, surtout en sachant que quatre jours d'Expo sans oxygène frais, allaient suivre.

     

    a paris visite seine.jpg

    Je me suis donc laissé guider par mes pieds J

    a paris visite.jpg

    Un heureux hasard m’amène vers l’eau grisâtre qui sépare la ville en différentes parties.
    Elle coule toujours, elle est gonflée à bloc dirais-je presque, elle n’avait pas beaucoup de visiteurs ; je me sens bien.

    b notre dame1.jpg

     

    Puis j’arrive à la belle Notre Dame qui fête un heureux anniversaire cette année, et je me souviens qu’à la télé on avait parlé de nouvelles cloches à admirer.

    Donc me voici quand même pour quelques instants à l’intérieur d’une bâtisse, devant la série des imposantes huit cloches et un grand bourdon.
    Elles vont remplacer les anciennes – trop vieilles (pourvu que l’on ne me remplace pas quand je serais trop vieille et chanterais faux…)

    b notre dame2.jpg

    Tous ceux qui désirent les toucher n’ont qu’à se mettre dans la queue (ou la file comme on dit ici)

    b notre dame3.jpg

     

    Et elles sont imposantes ces belles dames brillantes qui pèsent bien leur poids, de 782 kilos pour le petit Jean-Marie et 6023 kilos pour la grosse Marie ! Chacune a reçu un nom, on me dit que c’est en hommage à une personnalité de la ville de Paris

    Jean-Marie : pour JM Lustiger, archevêque de 1981 à 2005
    Maurice : de Sully, évêque qui a posé la première pierre en 1163
    Benoit-Joseph : pour pape Benoît XVI (là il me semble qu’il n’a pas grand-chose à voir comme personnalité de la ville ?)
    Etienne, pour Ste Etienne premier martyr
    Marcel pour  St Marcel, 9ème évêque
    Denis pour St Denis, premier évêque
    Anne - Geneviève pour deux femmes: la mère de Marie et la sainte protectrice de la ville (pourquoi les hommes ne se partagent pas une cloche???)
    et la huitième cloche : Gabriel pour l’ange Gabriel.
    Ceux-ci iront dans le clocher nord.

    Et puis il y a encore ‘Marie’ pour le gros bourdon en l’honneur de la Vierge.
    Elle tiendra compagnie au gros bourdon Emmanuel dans le clocher sud.

    b notre dame4.jpg

    Elles ont été réalisées à la fonderie Cornille-Havard en Normandie, et il faudra attendre le 23 mars pour entendre leur son. 
     
    Pour plus d’infos, voir ici (clic)

    b notre dame5.jpg

    Puis j’ai quitté le coin pour aller m’asseoir à une petite terrasse avec un bon grand café crème accompagnée d’une belle tarte tatin (avec crème bien sûr) ...
    que la vie est belle 
    J

    c paris rues1.jpg

    c paris rues2.jpg

    Puis est venue le salon dont vous avez pu lire mon reportage hier, et comme je me suis offert un séjour un peu plus long … j’ai pu me dégourdir les jambes encore lundi.
    J’aime bien prendre des ruelles, et puis une autre rue, et partir ainsi à des découvertes inattendues et j’en ai fait une !  Voilà qu’il y a par une petite porte un magasin-importateur Kilims, dans un patio ancien, un beau cadre, et, en dehors du monsieur vendeur, pas un chat à l’horizon !

    d kilims1.jpg

    Vous avez vu les piles de kilims pliés tout autour des piliers ???

    d kilims2.jpg

    Le monsieur a gentiment pris le temps de m’expliquer les différents dessins et leur signification, les moldaves et les ethniques, …

    d kilims3.jpg

    Il y en avait des ‘modernes’ qui me font plutôt penser à des quilts, en effet ce sont des kilims montés en patchwork et à droite un Zakatala

    d kilims4.jpg

    Et j’y ai passé un bon moment – mais non, hélas pas de place dans ma valise !

    d kilims5.jpg

    Alors un petit repas et puis je me dis que la journée est trop belle (à nouveau) pour me cantonner à l’intérieur, en plus lundi n’est pas un jour pour aller au musée, beaucoup sont fermés. Donc je vais, et svp, ne me trouvez pas trop bizarre – je ne le suis pas du tout - mais j’ai envie de voir et visiter le cimetière Père Lachaise dans le 20ème arr. Donc me voilà en route pour profiter du calme (ça fait du bien après quatre jours dans un brouhaha continu), profiter du soleil de plus en plus radieux, et d’une bonne balade dans un lieu tout compte fait fort poétique et beau par les belles sculptures et une architecture très variée, le tout dans une nature qui s’éveille.

    h 1 entrée.jpg

    Il y a plein de ruelles ou avenues, droites, sinueuses, montantes, descendantes

    h2 ruelles.jpg

    Les détails rouillés ont l’air fragile, alors que ce fer y est déjà depuis bien plus longtemps que moi

    h3 rouille.jpg

    J’ai dit un petit coucou à Molière et La Fontaine

    h4 moliere et lafontaine.jpg

    A Musset et Balzac

    h4 musset et balzac.jpg

    Etonnamment j’ai vu beaucoup de verdure en ce mois de février.  Euh… non, personne n’est venu m’embrasser sous le gui !

    h5 verdure.jpg

    Chopin et Denon ont chacun reçu leur saint valentin – belle rose rouge en témoigne !

    h6 denon et chopin rouge.jpg

    Et puis, l’incontournable visite à Jim Morrison– une de mes idoles du temps où j’étais jeune – faut dire qu’à la maison cela amenait des discussions avec le papa qui n’aimait pas sa fille s’enticher d’un drogué faisant tant de bruit …

    h7 j morrison.jpg

     

    Il est un peu caché par un mausolée que des fans ont rempli de graffiti (dommage… ce n’est pas bien !) et du coup il y a une barrière tout autour de sa tombe, bien que cela n’empêche pas certains fans de déposer des fleurs.
    Faut vous dire que pour Oscar Wilde il y a un mur en verre autour de sa tombe pour empêcher les graffitis…

     

    Encore un petit café à une terrasse au soleil, quel délice ! et puis en route pour … la gare du Nord, mais avant …

    Une visite à
    un beau magasin de laines dont j’aime tellement l’allure, l’atmosphère, les tiroirs et étagères en bois remplis de trésors … et surtout que Barbara a dans ses rayons une belle laine fine : la Zéphyr de Fonty en cônes qu’il faut bobiner en pelotes 
    J . Du coup elle a eu sa séance de fitness pour la musculature du bras droit: ce qui donne donc la photo suivante : mon dernier achat de mon escapade Parisienne.

    y fin de journée.jpg

    Le dernier ? il y en a donc d’autres avant?
    Bien, au salon je me suis laissé tenter par
    … des ciseaux tout beaux, un peu kitsch, pas couteux du tout, et des anneaux marqueurs (taille L) : des anneaux simples avec des petites perles colorés. Celles-ci ne risquent pas de s’accrocher dans mon tricot.
    Et quelques vieilles revues très intéressantes.

    z achats notions.jpg

    Puis encore un peu de la laine évidemment puisque le thème de l’AeF cette année c’était « La Laine » !
    Deux écheveaux trouvés dans la partie de l’expo « laines d’Europe » dans un beau coloris gris ; un écheveau de pure laine fine d’Aubusson et puis,
    je suis aussi allée dire bonjour à
    TrIScotte avec leur belle laine Islandaise ; quel beau choix !
    Ma commande me sera envoyée à la maison (merci les filles d’épargner mes épaules de cette charge dans ma valise) mais je vous montre quand même la carte de couleurs … des fois que vous vous laisserez aussi tenter

    z achats laine.jpg

     

    Et voilà la grande fête est passée … pour cette année du moins. Dans l’espoir que l’an prochain à l’AeF il y aie à nouveau cette bonne ambiance et les retrouvailles, de belles expos (et moins belles puisque tout ne peut plaire à toutes)  qui nous épatent et nous étonnent, peut-être des allées plus larges ?
    Des espaces et des chaises en plus pour s’asseoir et faire une petite pause dans la journée ; ce devrait être possible puisqu’une partie du hall était inoccupé, donc il y a surement moyen de rajouter quelques bancs.
    Des toilettes pour les dames en plus svp !!! On y va quand c’est pressé, on ne ressent donc pas le besoin de papoter pendant dix minutes les fesses serrées…    
    Une Entrée au salon plus large afin que celles qui ont acheté leur billet d’avance rentrent un peu plus vite, et ne font pas une queue pour commencer leur tour dans la caverne d’Ali Baba, et aussi, de l’air frais circulant dans le hall.

     

    J’espère que les organisateurs me lisent  J 

    A la prochaine !

    Pin it! Print comments 7 commentaires