demi-brides

  • plotulopi au crochet

    Il y a quelque temps Christine (TrIScote – clicclic) m’avait remise en plus de ma commande  une galette de Plötulopi en couleur lilas (n°1429) - pour avoir mon avis sur cette « pelote de douceur ». J’avais assez rapidement en tête une idée que je voulais essayer, non au tricot mais au crochet et une pelote de 100 gr = 300 m me suffit en sachant que le crochet « mange » plus de laine que le tricot.
    La pelote se présente plutôt comme une galette plate sur le dessus et dessous ; c’est nouveau pour moi. Le fil s’en déroule facilement -  j’ai commencé de l’extérieur, et je n’ai jamais eu de nœuds ou de torsions dans le fil. C'est un bon début! 

     

    1.jpg

     

    Par contre, il faut savoir, que je ne suis pas très fan des fils mèche. Tout dépend de ce que l’on veut faire et de ce que l’on attend de ce type de fils.... Il ne faudra pas essayer de faire des pompons, ils ne tiendront pas.
    Et dans les fils mèche, jusqu’à présent, il n’y a que la Malabrigo ‘Lace‘ (donc très très fine) que j’apprécie au tricot. J’ai tricoté avec la bergère de France ‘Naturelle’ et j’ai du adapter le dessin car les points/mailles se fondent et se mélangent les uns dans les autres et je perdais beaucoup du modèle initial. On arrivera que rarement à obtenir un dessin aussi net et tranché en fil mèche avec des mailles endroits, envers, jetés, comparé à un fil filé et tordu. Par contre au niveau douceur il n’y a pas mieux que le fils mèche….
    Sinon, c’est surtout pour feutrer que j’utilise la laine mèche mais alors elle est plus souvent présentée en rubans et non en fils. Spécifions que je parle ici d’une laine mèche pour désigner une laine régulière non filée et pas les laines irrégulières ou ‘torsionnées’ comme par ex. la katia aspen ou surprise ou la rico poems aran.
    La Plötulopi est plus grosse que la dentelle-Malabrigo et Christine propose justement de le tricoter avec un autre fil (Einband) ou en Plötulopi double fil et de prendre du 5 ½ comme grosseur d’aiguille. Seulement voilà, je veux utiliser mes 300 m en fil simple....
    La raison pour laquelle je dis que je n’aime pas toujours le fils mèche, c’est parce que ce fils sont plus fragiles et il ne faut pas trop tirer dessus au risque de le casser. Normalement la laine cardée est transformé en fils durant l’opération de filature. Avec des étirages successifs sur les métiers à filer, le ruban de laine reçoit une torsion qui le rendra plus fin (1ply) et c’est cette torsion et le fait que l’on refait l’opération avec d’autres fils (2ply, 3ply ou plus) qui rend le fil plus solide et régulier. C’est une résistance qui se construit en filant. Donc quand on tire sur un fil en laine mèche, il se déchire et se défait très facilement – je trouve donc que ce n’est pas tellement un fil dans lequel il faut essayer et tester des points spéciaux pour les défaire et refaire et re-défaire. Et défaire au crochet c’est pire qu’au tricot - surtout que j’ai pris un crochet plus fin qu’indiqué. Eh bien, ici j’ai été étonnée par la facilité de reconstruire le fil et de le réparer. Il suffit de superposer les deux bouts et de continuer son tricot-crochet et l’on ne voit absolument pas le raccord à cause des poils qui ici, sont longs, très longs, et donc les deux bouts se mixent très facilement pour reformer le fil. Drôlement facile aussi quand on doit continuer avec une autre pelote ! Au niveau de solidité de l’ouvrage (car c’est une question que l’on se pose vu que l’on casse si facilement le fil) il n’y a aucun problème. Une fois que la maille s’est formée, il y a la torsion et l’ouvrage est solide. On peut tirer dessus, ça tient (et croyez-moi, j’ai malmené mon ouvrage 
    J vous verrez plus loin).
    Donc me voilà réconciliée avec le fils de laine mèche. Ouf ! J’ai donc cette laine Plötulopi en gros et la Malabrigo Lace en fin dans cette catégorie de fils que je peux utiliser tranquillement à l'avenir sans problèmes. Sachez qu’avec la Malabrigo lace je peux tirer sur mon châle pendant le blocage sans qu’une maille ne se casse – car cette casse, sachez que c’est une très mauvaise blague que j’ai eue déjà à deux reprises avec la laine Noro, pourtant une laine filée avec des matières synthétiques et chère de surcroit ….

     

    Donc revenons à nos moutons islandais en Plötulopi.
    L’ouvrage tricotée ou crochetée est d’une douceur exquise.
    Celles qui hésitent à prendre la laine pure à cause du ‘grattage’, peuvent franchement prendre celle-ci. En plus au niveau prix, c’est très avantageux : 300m au 100gr pour un fil épais, cela prouve sa légèreté et que même si l’on se confectionne un pull xxl, il sera portable et ce ne sera pas une séance de fitness tout au long de la journée… vos épaules vous remercieront 
    J

    Alors ma réalisation au crochet. Qu’est-ce que c’est ?
    Quelque chose qui devra subir des chocs, qui passera à la machine à laver sans problèmes, qui devra pouvoir souffrir le martyre … non là je rigole … bien que…

    by ViderTextil, plotulopi, triscote

     

    Voici donc au crochet, un pochon pour y caser mes pelotes et aiguilles circulaires avec un tricot en route J 

     

    Toute la galette de couleur Lilas y est passée avec en 9m de différents rubans fins et fils en coton (par ex. perlé 5) pour la cordelette et 12 anneaux (anciennement un collier) et quelques perles ; le tout avec un crochet 3,5. Il faudra encore du fil polyester et une fine aiguille pour l’assemblage.

    Comment la réaliser ?

    triscote, vidertextil, plotulopi

     

    On commence par le cercle de base. Crocheté en spirale en mailles serrées jusqu’à un diamètre de 20cm. (en spirale c’est ne pas s’arrêter à la fin du tour pour passer vers le haut au prochain tour, mais on continue toujours en rond comme pour le crochet des amigurumis- n’oubliez pas de placer un marqueur au début d’un tour complet). Les augmentations à faire pour que le cercle soit bien plat ?  Mon expérience me fait dire qu’il y a des formules qui fonctionnent avec certaines laines et pas avec d’autres, il faut aussi voir la tension que l’on met dans ses mailles et celle-ci est fort personnelle… je travaille pour un cercle au crochet assise à une table et j’augmente au deuxième tour une maille sur deux, puis une maille sur trois, et ainsi de suite, et je pose souvent à plat sur la table pour vérifier que tout reste bien plat, et il m’arrive de faire une augmentation en plus ou en moins si cela commence à gondoler. J’adapte la formule au fur et à mesure … et je parie que vous aussi vous le ferez car votre tension n’est pas nécessairement la même que la mienne. Donc arrivé à 20 cm de diamètre vous arrêtez avec une maille coulée pour fermer le tour.

    Puis séparément on fait le corps: une chaînette de 160 mailles (plus ou moins !!). On ferme en rond par une maille coulée et on place un marque-place pour indiquer le début du tour. Faites attention de ne pas tourner ou de donner une torsion à la chaînette !

    Rang 1 : des mailles serrées dans les mailles chaînettes.
    Rang 2 au rang 8 : des mailles serrées en piquant le crochet sous les deux brins des mailles serrées du rang précédent.

    Rang 9 au 15 : idem mais en piquant uniquement sous le brin arrière des mailles serrés du rang précédent.

    Rang 16 au 22 : idem que le rang 2 à 8

    Rang 23 au 26 : idem que 9 à 15

    Rang 27 jusqu’au final : des demi-brides en piquant sous les deux brins des mailles du rang précédent. En principe vous ferez encore 9 à 10 tours avec votre laine. Le point est plus large que la maille serrée, donc il est normal que l’ouvrage s’élargisse. Finissez votre pelote.

    Puis avec un fil polyester solide vous allez rassembler le cercle à la base. Ne vous étonnez pas de la différence en diamètre. Le but ici c’est d’avoir la base un peu arrondie. Commencez par épingler cercle et corps à un point (n’importe lequel), puis épinglez le point opposé, en diagonale, puis au milieu de ces deux parties (donc au nord et sud, puis est et ouest). Cousez d’abord ces quatre points. Après, vous fermez les parties entre ces quatre bouts cousus, ce qui vous permet de bien répartir l’ouvrage du corps autour de chaque quart du cercle. Comme le crochet est souple, cela ne posera pas de problèmes

    triscote, vidertextil, plotulopi

     

    Maintenant on passe au lavage (je l’ai passé dans un cycle de ma machine ou il a valsé sur tous les coins du tambour à 40° - donc pas de programme délicatesse lainage). Pensant de le ressortir très feutré … j’ai été étonnée !
    Car il a acquis une douceur en plus, il est un peu plus resserré, mais pas rêche et raide comme on s’attendrait d’un feutrage en machine, il a gardé sa souplesse et les mailles se sont superbement fondues et resserrées les unes dans les autres sans bouloches mais avec ce beau poilu à la surface.  Il suffit de le faire sécher et puis d’y mettre 8 anneaux à 3 cm du bord. J’ai utilisé des anneaux récupérés d’un collier cassé, mais libre à vous de prendre des anneaux plastiques, inox, bois ou autre. Aller faire un tour dans les magasins hobby ou brico. La cordelette est faite des fils coton et fins rubans dans des couleurs qui vont avec le pochon : plusieurs fois 9 m de torsion, et plié en deux ; les deux bouts cousus à 3 cm des extrémités pour que cela tienne bien et pour pouvoir couper les extrémités bien droites. Passer dans les anneaux et puis passer encore 4 anneaux sur les deux bouts de la cordelette, dont 2 seront cousus au-dessus des liens de 3cm et les deux autres anneaux seront libres entre ces deux anneaux fixés et les anneaux cousus au pochon. Ceux-ci vous permettront de garder le lien serré et le sac fermé car vous pouvez les glisser au-dessus des cordelettes.

    Puis encore quelques petites perles sur le bord pour le bling-bling discret et féminin,
    et voilà, mon sac peut se porter à l’épaule et je peux tricoter en même temps, il peut se poser sur mes genoux …

    triscote, vidertextil, plotulopi

    Merci Christine de cette opportunité ! N’oubliez pas d’aller voir les autres couleurs et les autres moutons doux d’Islande…

    triscote, vidertextil, plotulopi

     

    Pochon au crochet en Plötulopi.pdf

     

    Pour celles qui veulent avoir le patron séparément : voici le fichier PDF

    Pin it! Print comments 6 commentaires