dijon

  • présentoir d'aiguilles droites par Roland Haas

    Souvenez-vous de ma visite à Dijon (clicliclic) pour y donner un stage patchwork (reconduit cette année encore !) et des journées portes ouvertes au « 4SaisonsDuPatch »
    & ma rencontre avec Roland Haas de Talant, tourneur sur bois qui présentait pas mal d’objets intéressants et surtout beaux avec une belle finition ; on voit le travail de quelqu’un qui aime le bois.

    présentoir d'aiguilles, roland haas, by vidertextil, 2014, dijon,


    Et puis m’est venue une idée, que l’on a travaillé ensemble, quelques schémas, croquis, une petite commande très personnelle …
    car j’aimerais obtenir un ‘présentoir’ pour mes belles aiguilles à tricoter en bois.
    Et bien … le voici!

     

    présentoir d'aiguilles, roland haas, by vidertextil, 2014, dijon,

    Un vrai petit bijou, fait sur mesure, pour mes aiguilles en bouleau  (35à40cm) car c’est ceux-là avec lesquelles j’adore tricoter – à l’ancienne, à la Belge, aiguille droite sous le bras … euh oui, c’est comme cela que j’ai appris de mes grands-mères
     et c’est cette façon de tricoter que j’aime encore le plus – sauf quand des circulaires sont plus indiquées 
    J

     

    Regardez le travail du socle: les petits trous avec une matière douce en dessous pour y piquer mes pointes sans les abimer et le travail décoratif       et    le dessus avec le même motif travaillé dans le bois et des trous bien arrondis  - rien pour abimer mes aiguilles précieuses !

     

    présentoir d'aiguilles, roland haas, by vidertextil, 2014, dijon,

    Et même en voyant par-dessous … on voit toujours cette belle structure du bois,
    en plus … le tout coordonné à ma nouvelle table basse …

    présentoir d'aiguilles, roland haas, by vidertextil, 2014, dijon,

    Que vouloir de plus ? J

    Grand Merci à Roland pour m'avoir compris !

    présentoir d'aiguilles, roland haas, by vidertextil, 2014, dijon,

    Bon weekend !

     

    et puis:

    Quelques infos sur les tourneurs sur bois de Franche Comté   clic  

     

    et puis Roland se trouve sur la photo, deuxième de droite Jclic

     

     

    Pin it! Print comments 5 commentaires
  • les 4 saisons du patchwork DIJON stage et expo


    Me voilà de retour de Dijon, du magasin « les 4 saisons du patchwork » où j’ai donné un stage de trois jours. Ce retour de la douce France s’est décalé de quelques heures dû au … et oui, ces satanées grèves de la SNCF…
    N’ayant pas de voiture, me déplaçant toujours en transport publics,
    le train était quasi la seule option.
    Il n’aurait pas roulé du tout, j’aurais pris un bus.
    J’aurais aussi encore pu penser à faire du stop, mais ma minijupe était restée à la maison Verrast


    Mon tgv était supprimé, il y en avait un planifié quelques heures plus tôt, j’ai donc pris celui-là.
    Tout comme toutes les personnes de tous les tgv Dijon-Paris supprimés … nous étions des petites et des grandes sardines dans une seule boite, mais il manquait l’huile entre nous … néanmoins j’ai eu, par la gentillesse d’un jeune homme une petite place sur un strapontin près de la porte, entre quelques murs de valises. Très spécial, je dois l’avouer.
    Mais je ne me plains pas, je suis rentrée le jour prévu.
     Encore bien que le Thalys ne faisait pas grève …


    Donc voici quelques photos du stage donné. À partir d’un de mes quilts - 10ème prix dans un concours de Magic Patch n°47 datant de décembre 2003 – résultats concours ‘illuminations et décors de fête’ (ça ne nous rajeunit pas … mais le quilt reste intemporel),
     le tout en technique rapide de coudre+couper+coudre & tout en calculant les différents formats. Je voulais que chacune aie un quilt selon les proportions et mesures choisies pour aller dans leur maison et tout le monde a réussi le pari : toutes sont rentrées avec un top fini comme elles voulaient et pour quelques ’unes déjà un début de matelassage. Je suis donc super contente.
    Voici quelques images – la première c’est le modèle de base avec les participantes et leurs ouvrages…

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    Et tout se passe au magasin, une caverne d’ali baba avec tout ce dont nous avons besoin !

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    Et puis le weekend il y avait les journées portes ouvertes avec une exposition des travaux des élèves et amies du magasin et des démonstrations.

     

    Voyez le nouveau ruban en lin qui vous permet de faire une fleur pour diadème, broche, ceinture, sac, table de fête ou autre utilité – ça se fait en quelques secondes ! Non, je n’exagère pas !!

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    L’on pouvait aussi admirer les quilts anciens de Michèle Charvet (clic), en même temps que quelques boutis de sa main.
    Elle donnait en même temps des cours au magasin.

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    Le magasin et l’allée était joliment décoré et coloré. J’ai pu papoter avec 'un lapin sur le fil' (clicliclic), et ça m’a fait plaisir de te revoir Sylvie !

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    Et puis il y avait une table remplie de belles choses en bois … j’ai craqué pour une bobine. J’aimais aussi beaucoup les petites cages d’oiseau.
    Et très spécial :  il y a une petite commande en route.
    Mais là je vous en parlerais plus tard, quand ce sera fait. Entretemps, vous n’avez qu’à être curieuses
     Knipogen  

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    Je vous laisse avec mes dernières photos.

     

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

    les 4 saisons du patch, dijon, expo, stage 2014, quilts, patchwork,

     

    Merci à tous et toutes, j’ai passé une semaine merveilleuse !!!

     

     

    Pin it! Print comments 7 commentaires
  • PetiteRose

    Pendant que j’étais chez Modes&Travaux, j’ai tricoté … et crocheté … un petit châle pour la petite fille de Mireille. La laine utilisée ?
    Un 100% coton doux de Rico Design (click) dans deux tons qui conviennent parfaitement à une petite-fille et qui vont si bien avec son prénom (Rose) …
    Vite fait pour une taille de +/- 5 ans, donc une envergure d’à peu près 60cm tout fini.
    Le centre est construit comme un châle classique triangulaire : augmentations au centre et aux bords (4 par deux rangs). Réalisé en point mousse pour les parties latérales et en jersey pour le centre (les augmentations sont faites juste à côté du jersey central). Pour que ce ne soit pas trop ennuyant à tricoter j’ai rajouté quelques trou-trous …

     

    shawl for Rose, by ViDerTextil

     

    Puis un bord au  crochet, des petits éventails avec des brides et une chainette comme frange.
    Et avec un restant une petite fleur fixée au centre pour bien montrer que c’est pour une fille ! Des fois que la couleur n’est pas assez explicite 
    J

    Le châle est en route pour Dijon – France à l’instant.
    J’espère qu’il arrivera bientôt et que la petite sera contente d’avoir un châle comme sa mamie !

    shawl pour Rose, by ViDerTextil, Dijon, shawls,

    While I was doing my Prym Démo at Modes&Travaux in Paris this month, I’ve shown some knit and crochet and how to ...
    They had in the shop some gorgeous cotton (Rico Design – essentials cotton dk)  in almost every color you can dream of.
    So my choice got to the two colors that goes with a little girl of almost 5, & that wanted to be like her grandma (Mireille from Dijon whom I saw in Edingen earlier this month).
    So I started to knit a triangular shawl – classical way of increasing (4 stitches every second row) with garter stitch on the sides and stockinette in the middle. To make it a less boring to knit, I made some decreases-increases in the center piece (2K tog, 1 yo).
    I finished with a border of double crochet stitches in shell-shape all around and a chain as little fringe.
    With a little leftover of the cotton I made a 3D flower in the center .
    So it makes it totally girly!

    shawl pour Rose, by ViDerTextil, Dijon, shawls,

    It’s now traveling to Dijon – France . Hope she’ll love itJ

    shawl pour Rose, by ViDerTextil, Dijon, shawls,

    also pic's to see in my Ravelry

    Pin it! Print comments 9 commentaires
  • DIJON 2013

     

    Donc vous voilà au courant de ce qui s’est passée dans le workshop de 2013.
    Mais je ne peux pas retourner vers le nord sans un petit tour dans la ville.
    Et pas uniquement pour me ravitailler en moutardes « spéciales » avec des herbes ou épices qui sortent un peu de l’ordinaire (j’essaie là un au pruneaux et Armagnac !) et autres gourmandises bourguignonnes. 
    C’est aussi pour les ruelles aux maisons avec colombages, pour les églises majestueuses, pour les bâtiments très vieux qui ont une âme … et je regarde en l’air, je regarde en bas, j’observe ma gauche et ma droite … et je retrouve régulièrement la chouette à mes pieds qui me guide partout.

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

    Je vois que les gargouilles tiennent toujours bien la garde, j’entends une belle musique pendant que je contemple un ciel d’un bleu si bleu et si désiré pendant tant de semaines (à ce moment où je vous écris il est à nouveau gris couvert et venteux à Bruxelles…)

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

    Je vais visiter le musée des beaux-arts (il y a encore un tout petit peu de travaux, mais le principal est rénové)

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

     

    Et cette année je prends largement le temps de voir tous les œuvres textiles qui s’y trouvent comme ces chaises-fauteuils en laine = un régal pour les yeux.
    Le fauteuil de gauche en bois et tapisserie d’Aubusson, était différent dans chaque pièce bien que tous de l’époque Louis XVI (18ème), puisqu’à chaque dossier correspondait un dossier orné d’un médaillon illustrant une autre fable de La Fontaine. Intéressant !!!  Et le grand qui faisait un ensemble avec des « 1personne » était tout simplement une merveille quant à la finesse du point.

     

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

     

    Mais la grande surprise, c’était dans la salle « Egyptienne » :
    le plus vieux Log-Cabin connu. Je les ai ratés il y a des années au Louvre, j’en vois un ici.

    Il date de la Basse Epoque (600à300 avant J.C.) et c’est la momie d’un chat. Il y a plusieurs exemplaires alignés au Louvre, ici il était tout seul.
    Dans l’Egypte antique les chats étaient vénérés. Tout d’abord avatar du dieu Râ, puis au sommet de sa gloire en tant qu’incarnation de la déesse Bastet.  
    La momification permet la conservation parfaite du corps afin de pouvoir mener une nouvelle existence dans l’autre monde. Eh bien, ce chat l’a trouvé dans sa vie de musée (il regrettera surement de ne pouvoir gambader…).
    Cette momie est soigneusement enveloppée dans des bandelettes de lin (alterné en lin noir et naturel) avec les pattes du chat serrées le long du corps; pourvue d’un masque en cartonnage peint. Ainsi le corps forme un fuseau de bandelettes entrecroisées comme un log-cabin, dessinant un décor de motifs grecs (et oui, ce n’est pas une invention des Amish ou Américaines….). Faudra aussi savoir que ces chats ont été mis à mort alors qu’ils n’étaient âgés que de quelques mois….

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

    Et puis dehors, c’est le soleil qui brille toute une semaine et qui me fait prendre des moments de repos le long des fontaines et sculptures …

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

     

    Et puis faut aussi savoir que les Dijonnaises elles sont drôlement gâtées : un beau magasin de patchwork dans leur ville ET un splendide et grand magasin de laines …

    Voici Planète Laine dans la rue du Château !

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

    visite Dijon, momie de chat, musée, les 4 saisons du patch,

     

    J’ai papoté avec Roselyne, on a échangés adresses et j’ai vu avec plaisir que mon livre était dans le rayon. Cela n’arrête pas de me donner « a good feeling » !!

    Voilà ma visite terminée, de quoi passer quelques semaines avant de retrouver Mireille et Jean Louis des "4Saisons du Patch" à Sainte Marie aux Mines J J J 

    Passez une bonne journée. 

    Pin it! Print comments 9 commentaires
  • stage Dijon 2013

     

    Me voilà de retour de mon beau et agréable voyage à Dijon. Arrivée avec 45 minutes de retard (cela faisait longtemps que je n’avais plus eu d’arrêt de train ‘TouteGrandeVitesse’  -  sans en connaitre la raison bien sûr !
    Mais bon, crochet entre les doigts, un beau fil qui glisse de gauche à droite et qui fait des belles mailles … l’attente ne fût pas pénible !
    Donc me voilà à Dijon avec le soleil (ENFIN !).
    Les photos vont vous raconter ces trois jours de stage que je donnais à sept dames ultra-bien-motivées et énergiques.
    Le coin du paradis où cela se passe : le magasin des 4 Saisons du Patch, rue Bénigne Fremyot qui était fermé pour nous laisser une belle espace avec la facilité que si l’on a besoin d’encore du tissu, d’aiguilles ou de fils … tout se trouve sous la main ! Que demander de plus ???
    Voici vue sur la cour, la porte d’entrée, les petits détails de déco dont Mireille est l’auteur et l’intérieur qui vous fera languir … croyez moi : c’est une joie de travailler parmi tous ces trésors !   

    stage dijon, les 4 saisons du patch,

    Alors on coupe des tissus, on compare …

    les 4 saisons du patch, dijon,

    On discute et examine le quilt qui est le modèle de base, mais dont on ne fera pas la copie (je pousse toujours à se faire confiance soi-même afin d’obtenir un patch personnel et unique)  

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Et on se met au dessin, d’abord sur un papier brouillon … on s’exerce à faire des courbes car évidement les coutures se feront selon le dessin (ha ! la facilité que nous aurons si nous évitons les pointes…).
    Puis le transfert du dessin sur du vliesofix et la découpe finale, bien qu’encore changée et adaptée ici et là …

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Il ne faut pas oublier une petite pause pour se ravitailler (merci à Mireille qui nous a concoctée une nourriture bonne, saine, variée et très appétissante)

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Et puis on reprend et on apprend le point de bourdon, le zigzag très serré … pas évident de rester droite sur les lignes droites et courbes sur les lignes courbées … et finir sans raccord visible. 

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Le soir, il faut éteindre la lumière, couper l’électricité pour qu’elles quittent le magasin direction du gîte !
    Un vrai havre de paix après la journée de travail et dur labeur 
    J J

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Le temps de voire quelques œuvres, résultats du stage de l’an passé (tous sont différents par le choix de couleur, de tissus, par la mise en place des blocs …)
    Voici le patch de Paule et de Louise.

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Et on prend quelques photos souvenir, on papote encore, on passe de très bons moments dans la chaleur du soir !

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Le lendemain … retour au travail sans contrainte, dans la joie et la bonne humeur  

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Et on continue à papoter entre deux coutures, à jurer quand la machine vit sa vie (ou serait-ce la personne derrière qui a poussé sur le mauvais bouton ?), à rire, … et cela avance très bien. Et ce qui ne gâche rien : on peut s’asseoir dans la cour au soleil ou à l’ombre pour faire ces découpes.  

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Voyez ici-bas le résultat « en route de finition »
    Sept dessins tout à fait différents et uniques et donc    très personnels, tout comme j’aime!

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    Et puis, comme à la fin de chaque stage, plein de petits papiers et tissus et fils par terre …
    & Mireille et Jean Louis qui offrent un petit verre et un gâteau que vous, hélas, ne gouterez pas …
    mais qui fût très bon je vous le dis !

    les 4 saisons du patch, dijon, stage 2013, by ViDerTextil

    C’est un vrai régal de donner un stage dans cette ambiance joviale, conviviale, chaleureuse ! Merci les filles.

    Pin it! Print comments 5 commentaires
  • des tricots à Dijon

    Ce que je ne pouvais vous montrer comme encours, ni comme ouvrage fini dans les mois passés … parce que c’était un cadeau à offrir à Dijon lors de mon passage au mois de juin …

    ça c’est l’ennui avec internet et un blog : on veut montrer tant de choses, mais certaines doivent restés cachées encore un peu puisqu’elles seront offertes en cadeau. Mais voici la preuve que je ne suis pas si inactive …ou que je suis toujours aussi active …

    Voici

     

    2012-06-29.jpg

    Un châle long et relativement étroit, très longiligne avec une petite hauteur au milieu de sorte à couvrir le cou et le haut des épaules, tricoté entièrement au point mousse, donc réversible.

    Deux fils Bergère de France : pour la grosse laine vaporeuse c’est Tourbillon, juste une pelote et pour les parties fines, c’est Angel.
    Le fait de continuer à tricoter avec les grosses aiguilles une laine très fine entre des rangs de fils plus gros fait un effet très aéré sans perdre quoi que ce soit en chaleur. 
    Un truc absolument à faire si vous trouvez que votre grosse laine donnerait un résultat trop lourd !
    Une finition aux bords longs avec le fin fil Angel et des chainettes, des chainettes et des chainettes à n’en plus finir
    J

     

    & un autre châle, en laine pure mérinos du Pérou en couleur variant du bleu-chaud au rouge-bordeaux.
    Ici le triangle classique tricoté en augmentant au centre et aux bouts, des rangs de plus en plus longs, des mailles de plus en plus nombreuses pour qu’il soit bien grand et que Mireille (petite) soit toute enveloppée dedans, question d’avoir un peu chaud les matinées à Ste Marie aux Mines 
    J

    Et des petits trous pour le dessin ici et là … quelques motifs à l’essai et approuvés par la suite.
    Aux extrémités des tire-bouchons au crochet  – ça alourdit un tout petit peu les bouts et fait tenir le châle mieux en place - et tout autour un bord réalisé aussi au crochet avec des brides en point d’éventail.

    Je trouve aussi que ces laines multi-colorées donnent un travail intéressant au verso. Même avec les mailles à l’envers, le dessin et les couleurs ressortent bien, ce qui compte quand même pour un châle, car il reste rarement immobile autour de nos épaules.

    2012-06-291.jpg

    Faut-il ajouter que Mireille les a adoptés et que l’une des filles en portera sûrement aussi de temps en temps.

    Quel bonheur pour moi quand le cadeau plait  J J J J

    bon week-end

     

     

    Pin it! Print comments 4 commentaires
  • Dijon 2012 l'expo

    Voici donc quelques photos de l’expo des 4 Saisons du Patch de Dijon.

    C’est super de voir le travail du stage de l’an passé fini de quelques participantes !

    Cliquez ici pour se souvenir du thème

     

    a expo result 2011.jpg

    Depuis l'entrée au magasin, dans l’allée à gauche, le grand exemplaire de mon stage de cette année, en face d’une grande étoile en losanges : superbe. 

    b expo.jpg

    J’y ai aussi rencontrée Sylvie du « Lapin sur le Fil » (cela devient un agréable rendez-vous annuel J  )  et chez elle vous verrez d’autres photos. Dans l’expo il y avait un de ces deux quilts (noir avec couleurs en carré) à côté de mon petit été-africain… Le petit rouge en pointe lui appartient aussi.

    Donc n’hésitez pas à aller faire un petit coucou ici

    c expo mien.jpg

    Les autres démos :

     

    Il y avait aussi les boutis de Michèle Charvet avec la vente de son livre édité chez Edit.deSaxe. Ils étaient bien présentés avec une lumière derrière afin de bien laisser voir le dessin … sublime ! J’ai essayé une fois , mais ce n’est pas une technique qui me relaxe vraiment, comme la broderie que je ne pratique pour cette raison que par minimes touches sur d’autres ouvrages. On ne peut pas tout faire L

    Voyez toujours son site aussi clicclic 

    Martine Apaolaza a donné un cours le samedi ainsi qu’une petite expo. L’an passé elle a connu un grand succès avec son expo à Sainte Marie aux Mines lors du carrefour européen du patch, et cette année elle y donne des cours samedi et dimanche. N’hésitez pas à consulter la liste sur le site du Val d’Argent.

    Et Berthine Marceau, peintre qui se définit très justement comme bricoleuse de rêves, a sorti un livre racontant son histoire de A à Z sur Dijon avec plein de peintures de coins inattendus.

    regardez sur son site … rien que de petites merveilles

     

     

    d demos expo.jpg

    Ce que moi je donnais comme démo ? le dessous-de-plat-manique, raconté ici

    et qui consiste au fait à faire une poche de deux carrés, recousus ensemble par les côtés pour en faire :

    Manique =>  insérez votre main dans la poche pour prendre la casserole.

    Gant pour four => en « double » afin que les deux blocs carrés (inclus les 2 couches ouatine doublure) vous protègent d’une plus grande chaleur.

    Dessous de plat : insérez dans la poche un petit sachet avec votre choix en herbes aromatiques : en plaçant une théière ou une casserole chaude par-dessus, un agréable arome s’en dégagera. Moi j'ai mis de la canelle mélangée a du curry! L'avantage: quand le dessous de plat est sale, on enlève le sachet et on lave à la machine, et on peut aussi changer au fil du temps d'arome!!

    2012-06-091.jpg

    2012-06-092.jpg

     

    j'espère y être l'an prochain, car c'est devenu un rendez-vous si agréable!!!

    bonne journée!

    Pin it! Print comments 3 commentaires
  • Dijon 2012 le stage

    Le domaine à Messigny, situé au cœur d'un massif forestier de 400 ha, à 12 km de Dijon, où nous avions le stage organisé par Mireille et JeanLouis des 4 Saisons du Patch … est grand, très grand et beau, très beau.

    Parfaitement bien entretenu, il peut accueillir beaucoup de groupes sans que l’on ne se marche sur les pieds.

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Le seul bémol : la nourriture qui laisse quand même un peu à désirer. Mais en sachant qu’un nouveau directeur a pris les choses en mains tout récemment, peu de temps avant notre arrivée, on peut espérer qu’il tiendra compte de nos remarques.

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Les chambres avec salle de bain sont nickels et l’on y dort très bien sur un bon matelas. Il faut bien, car de l’énergie … il en fallait !

    Nous avions une belle petite salle, une autre que l'an passé, par hasard la seule salle où la télé était installée … désolée pour le gars qui ne pouvait se passer du foot un seul soir … en sachant tout de même que ce n’est pas bien grave, puisque ce ne sont même pas les Français qui ont joués à cette date ; et puis même, quand on voit le résultat … bon passons …

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Donc nous avions une belle salle claire avec de grandes fenêtres, une belle luminosité, pas de taons cette année (étant plus éloignés des arbres et du bois), de bonnes tables et chaises … tout pour bien travailler.
    Et c’est ce que nous avons faits !

    Le modèle du stage était montré dans un message précédent : ici – clic

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    D’abord commencer par découper les tissus en bandes, beaucoup de bandes de toutes les couleurs – tenir les deux familles de couleurs bien séparées – les coudre ensemble sans se tromper avec une technique qui fait que deux blocs sont prêts en même temps – parfois l’on bénit l’inventeur d’un découd-vite – et puis à 19 h 30, cela fait cette première journée de stage ...  finie
    – on s’arrête car il faut bien manger n’est-ce-pas ?  
    Et toute cette journée s’est passée dans une bonne ambiance avec beaucoup de bonne humeur et un beau ciel et radieux soleil.

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Et sachez que quand il fait trop chaud dans la salle, l’on continue la coupe dehors sur notre petit bout de terrasse, bien tranquillement !

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Souper, papoter un peu … et puis … dormir!

    Le lendemain, réveil au milieu d’une nature silencieuse, à l’exception de bruits et cris d’animaux, nous voyons de petits lapins qui courent joyeusement devant notre ‘chalet’…  à plusieurs nous sommes debout vers 6 heures (sans réveil !) et comme toutes étaient très motivées pour reprendre les choses, là où la veille au soir tout s’était arrêté … la couture reprend bien avant l’heure du petit déjeuner … hop hop … direction vers notre salle où il faisait bon d’ouvrir les fenêtres et de profiter de cette belle matinée ensoleillée.
    à voir la vitesse que nous avions pour reprendre la couture, l’on se disait que le rythme était pire qu’un atelier clandestin  
    J J J

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Pour celles qui ne se sont pas inscrites pour la seule raison que ce n’était qu’un simple log cabin, sachez que la technique d’assemblage était nouvelle pour toutes, et que la découpe et re-couture pour arriver au résultat final avec un jeu de blocs intéressant … n’est pas décrite dans un bouquin …

    Et tout cela avec un beau fouillis de couleurs, de tissus, de fils, de petites mains qui s’agitent dans tous les sens !

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Un premier résultat était déjà visible à la fin de ces deux jours de stage.
    Toutes les explications sont données et notées et l’on peut rendre la salle telle que nous l’avons reçue : propre.

    Les « travaux » de finition, tels que couture finale des blocs ensembles et matelasser, c’est ce que toutes peuvent continuer à la maison, étant donné que personne n’était débutante et rien ne sert de payer pour un jour en plus et ne plus rien y apprendre … du moins, c’est mon avis.

    dijon, les 4 saisons du patch, stage, log cabin dansant,

    Le résultat après ces deux jours de stage du log-cabin-dansant ?
    Vous voudriez le voir ?
    … L’année prochaine, à cette adresse-ci,
    car cette année, dans le prochain message,
    je vous montre quelques résultats du stage de l’an passé :
    ils étaient mis en valeur dans l’expo des 4 Saisons du Patch à Dijon-ville !

     

    Pin it! Print comments 2 commentaires
  • Dijon 2012 le retour

     

    Alors me voilà de retour !!!

    Vous verrez à nouveau un peu de vie sur ce blog J

     

    J’ai passée quelques jours fabuleux, entourées de chaleureuses personnes dans la ville de la chouette ! Mireille et JeanLouis des « 4 Saisons du Patch » m’ont à nouveau si bien accueillie, m’ont si bien dorlotée … que je les quitte à chaque fois avec du regret mais en sachant que l’on va se revoir à Sainte Marie, et puis après encore !

    Le voyage ‘aller’ … qui s’est déroulé comme une fleur, tellement fluide, tellement minutieux … à en perdre le souffle.
    Je n’ai pas l’habitude que le bus soit à l’heure au départ et à l’arrivée, ainsi que le Thalys, que le RER, que le TGV …
    que c’est agréable de voyager ainsi.
    J’allais presqu’attribuer les cinq étoiles du guide du voyageur-sans-voiture …

    Et puis le premier jour d’arrivée j’ai fait une visite ‘ensoleillée et chaude’ à la ville que j’aime beaucoup.

    1.jpg

     Le voyage ‘retour’ … qui lui par contre s’est déroulé comme il se doit quand bibi prend le train.

    Le TGV à Dijon, annoncé à l’heure mais ayant quand même quelques minutes de retard au départ. Mais ces quelques minutes … je m’en moque, ce n’est pas bien grave.
    Arrivée Paris gare de Lyon, finalement avec un retard de vingt minutes … je m’en moque toujours, j’avais prévue assez de temps pour pouvoir faire un casse-croûte entre voyage TGV et Thalys.
    Le RER entre les deux gares à Paris (Lyon et Nord) : il y en a beaucoup et à des moments réguliers, il n’y a pas de grève, donc j’arrive à Paris Gare du Nord pour y trouver …

    une foule,
    mais une foule où je peine à passer au travers avec ma valise (effets personnels) et mon sac de voyage (matériel démo et stage donné) et mon sac en bandoulière.
    Mon cœur se met à battre à vitesse supérieure … quand même pas une grève ??? Et non, il y a eu un accident-personne (lisez suicide) sur la ligne Thalys et tout (mais alors bien tout) est retardé de « +1heure30min » ou « annulé », lettres qui sont affichées en un beau rouge clignotant sur le grand panneau … pas très réjouissant.

    D’abord, comme il est midi passé, je m’en vais manger un bout dans un des restos près de la gare. Puis je reviens et ça donne l’impression de se résorber un tout petit peu (le 1h30 devient 1h) … et il ne me reste rien d’autre à faire que de prendre mon mal en patience.
    Mireille m’avait glissé des biscuits, du chocolat, de l’eau à boire, et donc je peux me ravitailler quand un petit creux s’annonce.

    Puis … un train Thalys vient à quai, quelqu’un a la lumineuse idée de ne pas ravitailler le bar (éviter à tout prix une perte de temps pour l’instant) et je voie qu’il affiche Amsterdam. (il ne peut que passer par Bruxelles, il n’y a pas d’autres lignes et il n’a encore jamais – à ma connaissance – passé par Bruxelles Midi sans arrêt). Je monte, même si ce n’est pas le bon, tout comme d’autres Belges. Même debout, je m’en fous, une fois que le train roule et que l’on me contrôle, qui oserait me jeter par fenêtres ou portes d’un Thalys roulant ? Au plus on me demande de payer un supplément (non … pas possible … je voyage déjà au tarif fort) …

    Et puis on annonce que des wagons sont rajoutés pour Bruxelles … je pars donc m’asseoir dans la bonne partie du train … avec tous les autres !  ooooohhh c’est marrant, je me retrouve dans un film qui raconte la ruée vers l’or !

    Un peu plus tard : je suis en route, bien assise ! Youppie J

    Donc, je suis rentrée à la maison, le jour prévu, mais à une heure bien plus avancée. Ce qui fait que le premier message pour vous … c’est aujourd’hui, donc le lendemain  L

     

    Et pour changer un peu plus mes habitudes de « retour »
     je vous montre d’abord mes acquisitions !

    De la moutarde bien sûr : les petits pots d’un gout « spécial » car ils ne se trouvent pas par ici, et donc j’en prends quelques-uns aussi pour V&M qui devront faire un choix.

    2.jpg

    Dimanche passé, en matinée, je suis allée avec Jean Louis faire un tour à la brocante « les journées du chineur »  (clic pour les prochains jours)  et j’y ai trouvé de belles petites dentelles à l’aiguille et une belle collerette en frivolité aux navettes. Ils vont bien finir travaillés dans un autre ouvrage !

    3.jpg

    Du magasin des 4 Saisons, avec l’immense choix au tissus … quelques coups de cœur et Mireille m’a offerte une de ses chouettes  (clic)  et il faut dire que le volatile se plait bien chez moi, quand même bien plus au nord de sa ville natale. Elle voyage dans ma bibliothèque … d’un livre à l’autre J

    4.jpg

    Et puis Michèle Charvet, La spécialiste du boutis (c’est pour plus tard) y était et elle m’a ramené mes petits carrés commandés à Camille, sa fille

    5.jpg

    Devinez à qui ils seront destinés … ça va faire une belle histoire à raconter au travers d’un ouvrage en textile pour un petit garçon, non ???

     

    et puis j’ai ramené plein de bons souvenirs

    Du stage (c’est ma prochaine histoire à raconter) et des démos au magasin !

     

    D’abord trier toutes ces photos prises sur ces quelques jours

     

    Donc je vous dis :  bonne journée – ensoleillée – et à +

     

    Pin it! Print comments 5 commentaires
  • Prym Mascha

     

    Voici l’anse Mascha que Prym Consumer met sur le marché et que vous devriez trouver d’ici peu chez votre mercière  : ni argent, ni or, ni laiton mais un argenté-noir … assez spécial mais très facile à coordonner avec toutes les couleurs. Ici mon choix s’est porté sur un petit sac en crochet.

    Commencé par le fond : une chainette avec des mailles serrées sur les deux côtés, tout en spirale pour obtenir une largeur-hauteur de plus ou moins 5 cm. Puis des mailles serrées, toujours en spirale, dans le brin arrière afin d’obtenir la fameuse petite ligne que j’aime tant retrouver dans mes travaux au crochet.

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    À propos de l’anse : elle ne « mange » que le bord supérieur de votre ouvrage, pas les côtés. Elle est donc pour le patron différent des précédentes anses.

    Je mesure la largeur de l’anse plus la hauteur (fois deux, puisque deux côtés). Là on a la largeur qu’il faut pour le sac. Sinon le côté supérieur est droit. Le patron qui est joint dans l’emballage de l’anse donne la bonne mesure. Ouf.

    Revenons au crochet : je suis presque à une hauteur raisonnable (vous décidez vous-même) et je fais quelques augmentations sur les côtés car je veux une forme un peu évasé (question de confort pour y mettre beaucoup de choses …).

    Puis je fais un rang d’éventails avec des brides, suivi par des mailles serrées mais cette fois-ci pris dans les deux brins. Là c’est l’effet « petits blocs ».

    La hauteur de l’anse et puis je rabats mes mailles.

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    Maintenant il faut renforcer la base. Je me dis qu’au lieu d’utiliser un peu de carton, je veux décorer l’extérieur en même temps que la base soit plus solide.

    Je prends des anneaux à crocheter en plastique et fais des mailles serrées tout autour. Cinq fois. Et je les couds sur le fond ! Voilà des petites pattes spéciales !

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    Alors la couture sur le haut … je le fais avec le même fil que le sac.

    Il faut d’abord bien marquer les deux points au milieu pour bien centrer l’anse, et puis les bouts sur les côtés.

    Commencez par coudre au milieu vers la droite et vers la gauche, et faites pareil sur l’autre bout de l’anse.

    Maintenant vous constaterez une ouverture quand vous fermez l’anse … là ce n’est pas le but. Pas besoin des fenêtres ouvertes et trous béants à nos sacs !

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    Là où vous aviez marquez le bout, vous allez l’attacher à l’anse avec quelques tours de fils.

    & comme par miracle

    quand vous fermez votre sac

    les bouts se replient tout logiquement vers l’intérieur

    et tout votre brol qui s’y trouve(ra) sera à l’abri des pickpockets !

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    Je n’ai pas mis de doublure, étant donné que le point de crochet est assez serré, mais rien ne vous empêche d’en ajouter une ! Et puis on peut faire à l’identique avec des tissus (patch ou soie ou autre) et jouer avec la hauteur totale comme on souhaite.

    Que de dilemmes ! C’est qu’il faut faire des choix …

     

    Et puis je me prépare pour partir à Dijon !!!

    le stage avec le logcabin dansant et les portes ouvertes avec une petite démo de ma part et de la part de beaucoup d’autres artistes !

    Si vous êtes dans le coin, venez à cette adresse le weekend prochain :

    Les quatre saisons du Patch

    rue Bénigne Frémyot 19 à 21000 Dijon

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    Ma première présence avec démonstration date déjà de 2009 … le temps passe vite !

    Alors, pour la suite, le résultat du stage, l’expo, les joies et les petits bonheurs, mes péripéties ferroviaires,    vous les lirez à mon retour !

     

    Et puis nous avons eu le Quilt-In-Public-Day aujourd’hui. J’étais à Leuven, le but était de s’installer sur le trottoir dans une rue marchande et piétonnière, mais la pluie nous a obligées de se rabattre à l’intérieur du magasin ‘t Wolwinkeltje. Alors, peut-être pas de quilting en public, peut-être n’avons-nous pas séduit des passants et n’avons-nous pas initié des personnes au patch, mais nous nous sommes bien amusées et nos petits travaux ont bien avancés !  Le fun, c’est le principal !

    Et voici mes cactus dans leur deuxième floraison ...

    Prym, bag handles, anse pour sac, crochet, hooked, mailles serrées, Dijon, quip-day

    et je devrais encore visiter les participantes du Kal dentelle - juin - de chez Nicole …           mais il est où le temps ?????

     

    à +

    xxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

     

     

     

     

    Pin it! Print comments 9 commentaires